Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Margot Thieux

  • Margot Thieux
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur.  
 Sociétaire des gens de lettres
 "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga 
 Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus.
Montigny le Gannelon 28220
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur. Sociétaire des gens de lettres "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus. Montigny le Gannelon 28220

GEOMANCIE ONOMANTIQUE

 

Géomancie : "La Terre Vous Parle"

 

 

 

La Géomancie décrypte les aspects les plus complexes de nos interrogations.

 

Cette pratique est d'une exceptionnelle puissance.

 

Elle est aussi un étonnant outil de développement personnel.

 

La démarche est simple, précise, d'application immédiate.

 

Opérer les choix les meilleurs, c'est ce qui est proposé par Seize Figures Divinatoires.

 

Découvrir,  Assembler,  Décoder  les  Messages,

La  Réponse  est  Là  en  sa  Réalité  Surprenante.

Recherche

Pages

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 12:15

Suite à l'article du 1er Avril 2015 : pour la Documentation du lycée de Guérande.

Vous m'avez replongée dans cette période de l'horreur, où effroi, peur, mort rôdaient constamment liés indubitablement au "qui-vive" de mon enfance. Mon frère de 4 ans plus "vieux" et moi avons eu des parents qui ont su nous protéger, nous cacher, en nous séparant... car des enfants "ensemble" ça peut parler et alors Achtung-Ein-Zwei.Schnell.

1939-Metz- La Baule...Papa-Maman-Popol & Moi- Tous à La Baule Grand-mère -"Oma"- Lisette-Oncle Alfred-Tante Elie-Oncle Armand-Tante Emma-Clody-Oncle Dury-Tante Erna-Jacqui-Oncle Alphonse-Nono Pierre -Tante Alice- La fidèle Gretchen-Des visites constantes de "flûchtligen" ce qui fait qu'il y a toujours 15 à 17 personnes en permanence pas toujours les mêmes : de nouveaux arrivants  et des partants. Tout ce monde se connait. Mes oncles sont le plus souvent absents...l'un est chauffeur d'un capitaine, les autres  essaient  de  travailler, cherchent  une  piste pour  fuir  encore; les allemands ont envahi La Baule. C'est la guerre...Je ne vois pas de soldats. Des alertes ...Se cacher dans la cave. Mettre des sacs de sable contre les murs de la villa pour protéger des bombes...Il fait beau temps. La plage est proche. Un bâteau d'Anglais a été coulé.“Lancastria” (1940)

1940- La Baule arrivée de cousins fuyant l'Allemagne Raymond-Marguerite, leurs trois enfants Paulette 10 ans-Yvette 7 ans-Robert 3 ans ceux-là mêmes interpellés deux ans plus tard par les forces de police française de Capdenac (Aveyron)  Le souvenir que j'ai des enfants est celui de Robert. Près d'un arbre je voyais couler "quelque chose" c'était translucide un peu marron. Qu'est-ce que c'est ? -C'est la sève de l'arbre. Qu'est-ce que c'est la sève ?
C'est le sang de l'arbre. C'est la Vie de l'Arbre. Robert appuie et étale la sève et je dis "Non ça fait mal à l'arbre" Il me mord. Je voudrai bien qu'il me  morde  encore. Les  allemands dans le  parc de  la villa installent des lignes téléphoniques, ils disent à Nono Pierre  " Hitler ist ein zweiter Napoléon" et  Pierre  de  répondre "mais  vous savez  bien  ce qui est  arrivé à  Napoléon". Pendant des années je me suis demandé ce qui était arrivé à Napoléon. 

1940-Cette famille -comme nous tous- avons séparément et rapidemant quitté La Baule1940 chacun avait un point de chute. C'est le cas de le dire. C'est ainsi que cette famille venant d'Allemagne rejoint le beau-frère Oncle Alfred marié à tante Elie soeur de Raymond. Ils vont à Capdenac. A ce sujet j'ai su qu'oncle Alfred "pouvait" travailler à Capdenac dans l'usine Raynal & Roquelaure...Il faisait partie de cet étrange arrangement : Juif utile ! Clody, sa Maman et oncle Armand iront à Cambes (Lot)  chez  la famille  Gauthié    (Médaille des Justes)

1941-Papa-Maman-Popol & Moi avons été recueillis par la famille Cazelles à Gratens mon père tellement absent. Nous habitons un grand grenier. L'amour des charpentes, du beau bois, de l'entrelacement des formes ne me quittera jamais avec un immense respect pour ceux qui ont œuvrés en ce sens. Maman fredonne en allemand les chansons qu'elle nous fait aimer. Mon prénom Margot devient Marguerite ça fait chrétien. Je vais à l'école. Je revois Maman trier mes affaires et prendre mon bonnet bleu à fleurs sur les côtés. Lorsque je demande pourquoi, maman me dit pour Yvette...et moi ? Elle me répond eux ils n'ont rien. Alors mon coeur d'enfant a bondi...            Oui donne-lui...donne.

Je savais fin1941 et surtout en 1942-Prendre-Piquer-Brûler les juifs. 

1942-Déménagement nous habitons officiellement à Figeac (Lot). Maman est cachée avec Cousine Lisette et Grand-mère au couvent de Fons près de Figeac. Mon  frère  devenu  Paul  Cordier  interne  au  Collège  Champollion. Séparation de tous, à la suite des évènements, des rafles je suis interne à Jeanne d'Arc. Un  Conseil  de  famille  a  décidé  " -Si les allemands doivent nous prendre nous suicidons d'abord les enfants et nous après".                          Intense Soulagement. Je savais qu'ils ne me feraient pas souffrir.                 

Raymond, Marguerite les enfants Paulette 12 ans, Yvette 9 ans, Robert 5 ans sont interpellés ce 17 juillet 1942 par les forces de police française de Capdenac  (Aveyron). Ils  sont  parqués  en  un  premier  temps  au camp de Rivesaltes, puis dirigés sur Drancy , de  là, orientés  vers  Auschwitz  pour  y  être  assassinés.  Quand  mon  oncle  Alfred   a  su  que  Raymond  et  sa famille avaient été parqués à Rivesaltes...il est parti avec un bagage chargé de quelques vêtements, de quelques vivres. Un gardien compulse un registre et lui dit "ils viennent de partir dans le train..."

C'est de ce train que leur dernier message écrit jeté par une ouverture du wagon sera ramassé et parviendra -vraisemblablement grâce à un cheminot- au destinataire. L'original de ce message est chez la fille du destinataire.       J'en ai la photocopie.

Le 18 décembre 1942 a lieu mon Baptême catholique à l'Abbaye de Figeac-Marraine Madame Gabrielle Angelergues- Après le changement de prénom en Marguerite , c'est un Nouveau Nom : Cordier. Et puis cette pensée ...Eux sont Juifs...plus moi ! J'ai  un  pouvoir  sur  eux  &  de  mauvaises pensées. Départ brutal sous ma nouvelle "identité" au Couvent de Massip (Aveyron) pour y être cachée pendant deux ans. J'y ferai ma première communion. Nous étions 60 enfants j'ignorais qu'ils étaient juifs, ainsi que 12 adultes.

Silence-Pas dire- Pas parler-Sinon on nous prend -pique- brûle            

Nous avons tous été sauvés. Deux  Religieuses  de ce couvent Mesdames  Bergon & Roques  sont "Médaille des Justes"

1944-Cachée encore un an à Issepts chez la famille Poulet qui ignorait TOUT de moi...ma fausse identité. Pas le droit d'aller à l'école. Mais lire et lire avec ces lectures apportées par la Directrice de l'école sans poser de  question.

1945-Retrouvailles Maman-Papa-Paul et moi.

   Le 8 mai 1945  
 J’ai dit -BONJOUR MADAME.
- Mais tu peux m’appeler Maman…je suis ta Maman…
- Ah Non je n’ai pas le droit !
- La Guerre est finie, on a gagné la guerre.
- ALORS JE PEUX M’APPELER COMME AVANT ?

 

1946-Retour à Metz-L'âme défigurée-La vie empoisonnée-La Morte Enfant.

 

     suite ...

PARDONNE MAIS N'OUBLIE PAS

Avec LA RELIANCE et non la "résilience !"

Poly-multi-confessionnelle-Tolérante-Au Service de la vie  

L'âme transfigurée-La Vie Lumineuse-La Vive-enfant

SERVIR SANS SE SERVIR NI ASSERVIR

 RELIANCE et non résilience !

PARDONNE MAIS N'OUBLIE PAS

C'est dit et fait. Margot

 

 

NOËL...1942 Couvent de Massip Aveyron

 

 

 

NOËL...1942  Couvent de MASSIP/CAPDENAC   

 

              

 

 

 

C’est au soir de cette belle fête de Noël déjà préparée et annoncée par les Prophètes de l’Ancienne Alliance que j’ai tenu à venir vers vous pour vous dire  une  fois  encore  que  la  Bible  tient  de + en + une  grande  place  dans mon cœur. Et, dans ma prière quotidienne, je pense toujours que mes

 

"Enfants de la guerre "

 

vivront dans un même amour une réponse au Seigneur qui les a choisis pour être le peuple élu, comme Il a choisi aussi notre Église pour être semeuse de Paix entre les hommes, semeuse d’une Charité et d’une Espérance durable pour Celui qui vient aujourd’hui pour nous sauver tous. 

 

L’Amour seul sera capable d’établir et de garder les peuples dans l’Unité.   

 

J’y crois.

 

.C'est ce que m'écrivait Mme BERGON RELIGIEUSE Médaille des JUSTES en 2000-

Margot Thieux

 

Chère Margot,

Je viens de consulter ton blog et lire ton article. Merci pour cela, toi le témoin de toute cette histoire..
Cette semaine à Lyon j'ai assisté à un journée de commémoration des déportés des Juifs de France.
On  énumérait  les  noms  de  tous  ces  déportés  et  c'était très émouvant d'entendre les noms de nos chers disparus. J'ai pu lire dans le dernier livre de 2012 des Klarsfeld la liste des 8 Perlstein déportés en 1942. Je t'embrasse Jacqueline

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires