Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Margot Thieux

  • Margot Thieux
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur.  
 Sociétaire des gens de lettres
 "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga 
 Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus.
Montigny le Gannelon 28220
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur. Sociétaire des gens de lettres "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus. Montigny le Gannelon 28220

GEOMANCIE ONOMANTIQUE

 

Géomancie : "La Terre Vous Parle"

 

 

 

La Géomancie décrypte les aspects les plus complexes de nos interrogations.

 

Cette pratique est d'une exceptionnelle puissance.

 

Elle est aussi un étonnant outil de développement personnel.

 

La démarche est simple, précise, d'application immédiate.

 

Opérer les choix les meilleurs, c'est ce qui est proposé par Seize Figures Divinatoires.

 

Découvrir,  Assembler,  Décoder  les  Messages,

La  Réponse  est  Là  en  sa  Réalité  Surprenante.

Recherche

Pages

29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 09:44

Après Gratens et l'école communale, ce sera Figeac où je suis en classe enfantine à l'institution Jeanne d'Arc. Chaque matin nous avons une leçon, une histoire de  "religion".  Sœur Saint-Jean du Sauveur raconte le Gentil Petit Jésus aidant son papa charpentier, obéissant à ses parents la Vierge Marie, Saint Joseph. Je suis transportée dans cette famille au pays de l'Amour. Je veux être comme eux. Les prières, la messe, tout m'enchante, je sais que je suis proche de Jésus. J'apprends avec terreur que les "juifs" ont tué le Bon petit Jésus. Mes parents, mon frère sont juifs, moi aussi j'en suis horrifiée. Comment faire pour être comme Jésus ? Comment faire pour être aussi parfaite que Sainte Blandine ? Comment faire pour ne pas être juif dont on nous dit tant de mal ? Marguerite. Depuis Gratens mon prénom est devenu Marguerite. Margot -on me l'a dit- n'est pas un prénom catholique, ce n'est pas chrétien. J'aime faire le signe de la croix, j'aime toutes les prières. Plusieurs  fois par jour. A entendre ces histoires de Saintes, de Saints, mon cœur d'enfant en est tout illuminé. Je veux être pareille : faire le Bien, être martyre pour vivre  de cette manière . Plaire à Dieu, être comme Jésus. C'est entré, inscrit, sculpté en moi. Dans cette classe enfantine il y a des petites filles et quelques rares petits garçons. C'est la seule classe comme ça, toutes les autres sont  réservées aux filles. Un petit garçon -on l'appelle le petit "gitan" parce qu'il est Gitan -lève le doigt, se met debout, et très agité prononce : " Je veux moure, je veux moure " Pourquoi ? demande Sœur Saint-Jean du Sauveur.  "Pour être plus près de Jésus". Il aime Jésus plus fort que moi. Je sens la morsure de la jalousie, car moi je veux vivre, je n'ai pas son courage. Comment faire pour être comme lui ? Comment faire pour être plus près de Jésus ? Sœur Saint-Jean du Sauveur répond, et j'en suis toute réconfortée  -tu sais il faut vivre longtemps pour aimer beaucoup- Qu'es-tu devenu petit frère ? Jésus 

Très rapidement je quitte la classe enfantine monte en cours préparatoire car je sais lire et écrire. Sœur Saint-Jean du Sauveur s'en est aperçue. Bien plus tard j'ai retrouvé cette religieuse de la Sainte Famille, en retraite à Nogent-le-Rotrou dans une  maison acquise me dit-elle grâce au legs d'un généreux donateur -On l'appelle Sœur Réjane. Elle aussi a changé de nom.  Nous évoquons quelques souvenirs dont celui du18-XII-1942 où  baptisée catholique elles m'ont fêtées dans leur communauté. Ce qu'elle ignore c'est que juste après mon baptême procédé par l'archiprêtre Lacroix et pour marraine Mme Gabrielle Angelergues, ma mère étant présente j'ai refusé de l'embrasser...Elle était Juive plus moi. Je me suis mise à la haïr. En me voyant certaines maîtresses ont dit "c'est un ange" mais je n'ai pas senti les ailes dans mon dos. Retour au dortoir. L'histoire des faux-papiers ...j'avais pensé -s'ils sont faux ça va se voir-. PEUR. Un an plus tard ce seront les miens avec cette identité nouvelle, complétée par un nouveau nom de famille. Marguerite Cordier obligée d'être davantage encore, de plus en plus cachée, ce sera au couvent de l' école de Massip  après  le  tragique  destin  de  ceux  qui  ne sont plus, qui ne pourront jamais raconter 

                          "ils étaient trois petits enfants"


Ils sont venus chez vous, à la maison à Capdenac Aveyron en cette belle  saison des moissons. Juillet-Août 1941 -Pas besoin de glaner "ils" peuvent récolter. Raflés : Paulette 11 ans-Yvette  8 ans- Robert 4 ans sans oublier Papa Maman...et votre petite valise. C'est au camp de Rivesaltes qu'oncle Alfred venu vous apporter quelques affaires pour la famille qu'un des gardiens lui dit "regardez la locomotive fume, le train démarre, ils sont dedans. En masse vous aviez pris places dans un wagon ordinairement réservé à "chevaux en long: = 8-  hommes : = 40-" sans que jamais nous puissions nous revoir...Votre voyage via Drancy : "destination inconnue". Vous aurez la force de jeter de votre wagon un mot griffonné à la hâte qui ramassé par un cheminot parviendra à la famille...

Sommes encore en bonne santé-ignorons notre destination-Priez pour nous.-Raymond-Margaret.  

Famille Perlstein de Dorsden Allemagne glanée en France    

    Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient mourir au camp

Vos noms figurent sur le  Mur des Noms

« Nos blessures intimes, ce Mur des Noms les garde

dans le secret de sa pierre et les livre à ceux qui le

longent », a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration

le 25 janvier 2005 Simone Veil, qui fut elle-même

déportée à Auschwitz

 

                                

 

29-07-2017 Ma chère Cousine Margot,

J'ai lu très attentivement tout ce que tu as écrit …

Je te remercie tellement de t'occuper de notre histoire ainsi. Je suis en ce moment très mélancolique après la mort de Simone Veil et les cérémonies discours et commémorations qui ont suivi et ça me fait du bien de lire tout ce que tu m'envoies..

Je vous embrasse très fort. Jaqueline

 

2ème partie en cours                                  

Partager cet article

Repost 0

commentaires