Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Margot Thieux

  • Margot Thieux
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur.  
 Sociétaire des gens de lettres
 "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga 
 Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus.
Montigny le Gannelon 28220
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur. Sociétaire des gens de lettres "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus. Montigny le Gannelon 28220

GEOMANCIE ONOMANTIQUE

 

Géomancie : "La Terre Vous Parle"

 

 

 

La Géomancie décrypte les aspects les plus complexes de nos interrogations.

 

Cette pratique est d'une exceptionnelle puissance.

 

Elle est aussi un étonnant outil de développement personnel.

 

La démarche est simple, précise, d'application immédiate.

 

Opérer les choix les meilleurs, c'est ce qui est proposé par Seize Figures Divinatoires.

 

Découvrir,  Assembler,  Décoder  les  Messages,

La  Réponse  est  Là  en  sa  Réalité  Surprenante.

Recherche

Pages

25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 15:06

 

Parfois les actes qui nous ont concerné et qui ont eu un impact particulier reviennent juste comme ça. Je venais de terminer une conférence sur la préparation à la naissance quand ce couple s’est approché pour me demander où ils pouvaient accoucher "sans douleur" et que je sois près d'eux. Ils m’ont demandé le prix de mon assistance. Je les "sentais" désargentés.

"Quel est votre métier ? " -Je peins des tableaux. Je vais vous donner quelques heures de ma vie, donnez-moi quelques heures de la vôtre.

J'ai gardé ce tableau depuis plus de quarante ans et retrouvé récemment Manolo Ruiz-Pipo  le peintre de cette oeuvre intitulée "vol de moineaux". Manolo Ruiz-Pipo est décédé. J'ai pu joindre l'Association des Amis de Manolo Ruiz-Pipo retrouvé son fils et sa Maman ainsi que ses oeuvres.

HEUREUX NOËL  et  bientôt  AU GUI L'AN-NEUF

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 19:27

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: margot.thieux.over-blog.com

Voeux de Noël
DUJARDIN Philippe et Nathalie
Bonsoir Margot et Guy
En cette nuit de Noël , nous venons vous souhaiter : Paix , Lumière , Joie et Bonheur .
Que cette nuit soit la plus belle pour tous les enfants de notre Terre Mère
Nous vous embrassons bien fort.

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 17:10

Chère Margot, 

 Merci beaucoup pour votre aide, votre soutien et les avalanches de merveilleux emails que vous avez envoyés. Et le joli DVD des enfants. Un très, très beau travail! Ah, l'art fait des merveilles.

Le spectacle est enfin né en Finlande, en tous les cas sa première version, et vous avez une grande part dans cette naissance. Peut-être quelque chose à voir avec votre profession... 

Je vous transmets les grands "Kiitos" des deux actrices. Votre contact nous a fait passer de l'abstrait au concret, nous a  personnellement attachées au sujet. C'est la magie des rencontres. Je crois que le spectacle est touchant sans être tragico-tragique. Il y a l'humour et l'innocence de l'enfance au milieu du drame historique, de la peur et de l'enfance avortée. Bien grâce à vous.

Nous sommes toutes les trois heureuses du résultat, et nous avons décidées de poursuivre l'aventure ensemble pendant l'année prochaine, histoire d'améliorer ce qui est et d'aller plus avant dans nos recherches. J'ai rencontré vendredi un des étudiants en cinéma de l'école. Il est venu voir le spectacle et il voudrait essayer d'en faire un film.

Une nouvelle expérience. Vous serez la première à recevoir le DVD.  

Et puis je veux absolument parvenir à introduire une scène sur le changement de nom. Margot Cerf et Marguerite Cordier, comme Pierre Romanay dans l'opéra. Tant de questions se posent en moi sur le changement de nom. Les osselets aussi n'ont pas encore réussi à prendre leur place dans le spectacle, mais en 2011 ils y seront.

 Alors voilà, merci une fois de plus.

Et à bientôt, les routes qui se croisent se croiseront encore

Perrine Feraffiat

 

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 12:35

Margot, toujours un plaisir d'entendre votre voix.
Je viens de terminer un scénario que j'ai co-écrit avec une scénariste américaine.
-12 années de recherches Margot !
Il a été envoyé à divers producteurs, après avoir reçu une vingtaine d'avis très
favorables, essentiellement de connaissances plus ou moins proches.
Comme vous l'aviez souligné il y a un an tout juste, c'est dans un travail d'équipe que je mène enfin un projet abouti. Bien sûr le scénario n’est pas figé... mais considérez-vous que ce scénario a un devenir ? Faut-il persévérer ? Il est davantage écrit pour des producteurs indépendants que pour des majors, mais il a tout son potentiel. De nombreuses coïncidences se sont manifestées, les plus belles que j'ai pu avoir depuis bien longtemps. Vous remerciant de me répondre, je vous souhaite Margot, ainsi qu'à vos proches de très belles fêtes, un beau Noêl.

Commentaire n°6 posté par gaetan de Montreal hier à 19h31

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 16:41

Le planning familial initié par Pierre-Simon se situait à l’époque 2 rue des Colonnes –pas banal– à Paris. L’écoute particulièrement dédiée à la contraception.  L’arrivée du diaphragme féminin c’était toute une histoire ! Ce type de contraception comme la plupart n’était ni prescrit, ni enseigné considéré comme contraire à l’Ordre.

  Contraires aux dogmes vaticanesques

Dès Mars 1975 j’informais le Docteur Pierre-Simon de ma nouvelle fonction celui de sage-femme à domicile en PMI. Pierre Simon m’ouvre instantanément les portes du Ministère de la Santé. Avec cette expérience toute fraîche de sage-femme à domicile PMI  j’ai  fait mon Tour de France pour que chaque Département  puisse bénéficier de ce service public. Ça a marché !  Je pensais que les femmes enceintes ayant des problèmes sanitaires des difficultés d’ordres psychologique, matériel ou moral prévus d’ailleurs par décret seraient aussi bien suivies à leur domicile qu’hospitalisées. Et puis – le vertige et le vestige de la guerre… qu’on ne viendrait pas les rafler. En l’espace de trois ans les DDASS de France se couvrent  de sages-femmes PMI. 

En 1978/1979 A l’Ecole des Cadres sages-femmes le Mémoire que je préparais mentionnait qu’à ces dates le diaphragme féminin contraceptif n’était pas dans les prescriptions dévolues aux sages-femmes. Nous pouvions vérifier s’il était bien placé  …mais pas le prescrire. Ai-je besoin de dire que cette possibilité contraceptive entrait tout à fait dans mon éthique de vie. Il fallait que les sages-femmes puissent prescrire.

Je me suis alors  battue pour que les sages-femmes puissent avoir ce  droit  enfin obtenu en 1981 grâce à l’intervention de Cécile Goldet Médecin Sénatrice que j’avais chargée de cette mission.

Les laboratoires avaient pratiquement abandonné la fabrication du diaphragme féminin :  1°) parce qu’il était peu prescrit, 2°) parce que  peu rentable, 3°) par le temps plus long pour les explications théoriques et pratiques du diaphragme que celui passé pour les pilules & stérilets. Grâce aux femmes, aux couples, aux sages-femmes, aux médecins, aux écolos, aux procédés de fabrication l’usage du diaphragme féminin contraceptif est un moyen écolo. toujours en vigueur.

Bien sûr il ne protège pas des MST. Son innocuité n’est plus à prouver, c’est une protection saine, ce peut être une prévention des ivg. et -non négligeable- il est de composition anallergique.  

Mens sana in corpore sano.

Les points auxquels je ne pouvais pas souscrire c’était l’évolution la stagnation du

1°) Nombre annuel en France d’ivg.

a) Progrès ?= Allonger le délai pour ivéjetter !

b) Ouvrir des centrales 24h/24 pour satisfaire la demande d’ivg du public. c) Ouvrir de plus en plus de consultations spécialisées en ce sens :

 Ce n’est pas un progrès. Tout en conservant la loi autorisant l’interruption volontaire de grossesse il faut mettre tout en œuvre pour que la femme ne soit pas obligée d’en passer par là.

d) Remise en cause de la clause de conscience. Ma conscience n’est pas close, je suis libre de penser différemment.

2°) Régulation des Naissances : Prévention. Modes de contraception mal déployés. Modes de contraception la plupart réservés à ceux-là mêmes qui « ivéjettent ». Professionnels de santé sous-employés dans leurs compétences.  

3°) Mères de substitution-Réduction embryonnaire- Voir dans le monde les enfants en souffrances. Voir les besoins d’amour si proches de nous. Opter.

4°) Régulation de la Mort : L’Euthanasie légiférée ! « législativée ».

Alors que les malades demandent d’abord à être soulagés de douleurs physiques, ne pas souffrir. L’aide est possible en ce sens aussi.

5°)  Tolérance : Il reste beaucoup à dire en regard de la tolérance face au fanatisme, aux superstitions. Nous avons vécu Pierre-Simon et moi-même un chapitre social de l’obstétrique de la fin du XXème siècle avec  l’espoir de progrès toujours nouveaux à apporter au public à la famille au couple à l’homme et à la femme en les faisant découvrir en claire conscience leurs Forces mutuelles dans le secret de la vie.

Différent de moi tu m’enrichis.  

Pierre-Simon a régulièrement pris de mes nouvelles, moi des siennes, il a été en quelque sorte mon grand frère. Je l’ai régulièrement rencontré dans des conditions de respect réciproque même si nous ne partagions pas toujours les mêmes idées.

Mon Serment de 1er Expert sage-femme près la cour d’appel nommé en France et sa ratification dans le Code de déontologie des sages-femmes lui a beaucoup plu. Pierre-Simon m’a félicité pour ma Légion d’Honneur, lui-même n’ayant pas entériné sa propre nomination dans cette distinction Pierre-Simon n’était ni dupe ni dupé par quiconque. Il savait à qui il avait à faire j’étais étonnée par son jugement clair et net. Il a voulu lorsque je passais par des difficultés s’en soucier et content de savoir.

 J’ai encore pu dans les derniers mois de sa vie parler à Pierre-Simon de mon livre « Géomancie La Terre Vous Parle » il était curieux et pas du tout surpris de ce que je disais au travers de la Géomancie dont il connaissait parfaitement la teneur. Il savait que j’avais un autre livre en cours. De même il était soucieux de comprendre les travaux de Georges Lakhovsky. 

La proposition qui lui a été faite et qui lui a convenue celui d'organiser le 

-Prix Pierre-Simon  en Ethique et Société- afin d'honorer les méritants potentiels l'a fait réfléchir être en accord pour perpétuer son investissement dans le futur en regard du douloureux passé de l'Europe.

Son bonheur profond plus secret plus  intime était de dire de sa fille Perrine "elle est historienne".  J'ai dit.

 

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:26

Pierre-Simon Ethique & Société 2ème partie « accouchement sans douleur »

A la demande de Pierre-Simon j’ai participé à ce groupe de pionniers bénévoles dont  j’étais la seule sage-femme. Pendant des années  au N° 21 rue Clément Marot à Paris nous avons présenté la méthode de l’accouchement psychoprophylactique instituée en France par le Docteur Fernand Lamaze chef de service à la Maternité des Bluets- dite des métallos. suite à son voyage en 1951 de découverte professionnelle en Russie.

A la Maternité parisienne des Métallurgistes : L’accouchement sans douleur était né.

Conférence, film « Naissance ». Questions, réponses. Assistances aux familles. Une chaîne de magasins axés sur la grossesse offrait une invitation à cet effet à toute leur clientèle qu’il y ait eu achat ou non. Edith Grandberger journaliste assurait l’accueil des familles et un soir celui d’une délégation du Conseil de l’Ordre National des sages-femmes venues s’assurer que l’Ordre National. et sa déontologie n’étaient pas transgressés

  Ça me rappelait la guerre les dénonciations et conséquences.

On sait de quoi les ordres sont capables et ignominieusement coupables.

La vie des femmes en âge de procréer était tellement liée à la peur d’une grossesse non souhaitée, à l’avortement provoqué que la contraception s’imposait pour acquérir la maîtrise de la fécondatibilité. Préservatif masculin, méthode des températures Ogino-Knauss étaient enseignés pendant mes études de sage-femme. Ce que nous avons vu et vécu avec tant de femmes qui pour  AVORTER mettaient leur vie en danger de mort, leurs enfants orphelins ne pouvait plus continuer comme ça. On ne pouvait l'ignorer. Il fallait faire quelque chose, mettre en oeuvre une contraception digne de l'Humain.

Je ne prends pas certains contraceptifs comme étant dignes de l'intelligence Humaine.

Les Ivais-je ? Si au début l'application de la loi -avec la clause de conscience- était bienvenue, il est temps de dire que les Femmes valent mieux que ça. Elles ne sont plus ignorantes.

 Le planning familial initié par Pierre-Simon se situait à l’époque 2 rue des Colonnes –pas banal– à Paris. L’écoute particulièrement dédiée à la contraception.  L’arrivée du diaphragme féminin c’était toute une histoire ! Ce type de contraception comme la plupart n’était ni prescrit, ni enseigné, considéré comme contraire à l’Ordre ! Contraires aux dogmes vaticanesques.

Pierre-Simon et son équipe ont pris tous les risques déontologiques pour promouvoir l’usage d’une crème spermicide avec le diaphragme féminin. Le parcours des femmes pour l’obtention du diaphragme était un véritable chemin de pistes. Il fallait consulter un médecin favorable à ce type de contraception, déterminer la taille du diaphragme, apprendre à s’en servir,  le faire venir d’Angleterre, le retirer à la poste avec souvent des questions douanières.

Nous étions bien formatées, nous devions dire lorsque les douanes s’en mêlaient qu’il s’agissait d’un livre !  D’où cette postière à une camarade d’enfance venue chercher son livre -Alors depuis quand est-ce que tu lis l’Anglais ?

Cette nouvelle qualité de vie par l'accession à la connaissance, l’explication, la compréhension du  fonctionnement de notre corps offraient  aux femmes aux couples aux familles -sans crainte de grossesse- la notion du plaisir partagé. Pas du goût de tout le monde...

Savoir-Oser-Pouvoir. La Spiritualité de la Vie m'est toujours présente. SERVIR.  

Je me suis aussi battue pour que les sages-femmes puissent avoir le droit de prescrire le diaphragme féminin qui fut enfin obtenu en 1981 grâce à l’intervention du Docteur Cécile Goldet Sénatrice que j’avais chargée de cette mission.

Les laboratoires avaient pratiquement abandonné la fabrication du diaphragme féminin : 

1°) parce qu’il était peu prescrit, 2°) parce que  peu rentable, 3°) par le temps plus long pour les explications théoriques et pratiques du diaphragme que celui passé pour les pilules & stérilets. Grâce aux femmes, aux couples, aux sages-femmes, aux médecins, aux écolos, aux procédés de fabrication l’usage du diaphragme féminin contraceptif est un moyen écolo. toujours en vigueur. Bien sûr il ne protège pas des MST. Son innocuité n’est plus à prouver, c’est une protection saine, ce peut être une prévention des ivg. et non négligeable il est de composition anallergique. 

                                                         Mens sana in corpore sano.

 

 

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 10:33

 

Pierre-Simon Ethique & Société  2010 1ère partie par Margot Thieux

 Votre Père m’a ouvert la vie parisienne. Je n’ai pu être avec vous  présente pour cette remise de Prix. Néanmoins j’y étais mentalement et l’envie de partager Perrine Simon-Nahum  sa fille Bien-aimée quelques souvenirs communs entre votre père Pierre-Simon et moi. Nous sommes nés dans la même ville à METZ et nos mères étaient amies. Pierre et moi avons été promenés sous les platanes et la fameuse place de l’Esplanade de notre belle ville natale. Pierre étant l’aîné il avait déjà à cette époque un regard protecteur sur la petite fille d’alors. Bien plus tard en raisons des douloureuses circonstances qui ont ébranlé l’Europe nous nous sommes retrouvés.

Ma famille a été invitée au mariage de vos parents.

Nos carrières respectives se sont recroisées sous l’éthique l’égide de l’Obstétrique. Lui Gynécologue-obstétricien moi sage-femme.

Votre Père m’ouvre dès ce moment la vie parisienne. Il n’a jamais été question entre nous, de la survie qui m’a été donnée ainsi qu’à celle de votre père pendant les années de l’occupation sous l’autorité allemande. Perrine avec Pierre Simon votre père et d’autres dont Velay, Oudiette nous avons énormément travaillé et participé à la propagation de la méthode de l’accouchement psychoprophylactique

dite « L’Accouchement sans douleur » pour une Maternité Heureuse.

Pour votre père cette approche permettait à la femme de prendre possession de son corps en sa compréhension anatomique et sa perception. C'était un net progrès.  OSER-VOULOIR-POUVOIR 

Il est piquant de constater dans l’itinéraire de Pierre Simon que c’est un franc-maçon qui a été amené au Vatican à devoir expliquer au Pape d’alors que la nature de « l’accouchement sans douleur » n’était en rien en contradiction avec  –tu enfanteras dans la douleur- les textes sacrés, et que dans le cadre de la Grande Loge de France le Serment franc-maçonnique est prêté sur le volume de la Loi Sacrée qui est La Bible contenant L’Ancien et le Nouveau Testament.

En regard de quoi le Saint Père a parfaitement compris que cette nouvelle approche obstétricale et scientifique était en parfait accord avec les relations d’humanité qui concernent particulièrement l’église apostolique et romaine...

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 15:12

        

Bénédiction sur vous. chère Perrine de Finlande : voici quelques extraits qui pourront

peut-être vous aider dans votre engagement. Merci pour votre courage.

J'ai le coeur triste, l'âme joyeuse par ce que vous propagez. Bénédiction sur vous. 

 

 

            Nuit du 25 XII 2009   L’IDENTITE A LA VIE

  1. Comme ÂMES INCARNEES par la Volonté de Dieu, nous les voués à la mort, les bannis de la SHOAH qui venions de toutes les régions du monde, vous nous avez secourus, sauvés. Madame Bergon Religieuse des Filles de Marie Notre Dame.
    Vous aimiez dire –RELIGIEUSE est mon TITRE le plus beau– vous êtes dans la lignée de celles et ceux qui OEUVRENT avec la Lumière contre les Ténèbres.
    LA VIE CREE. LA MORT INJUSTE DETRUIT.
    LA VIE SACREE NON MASSACREE.
    En accomplissant cet engagement dans ces temps terribles dangereux vécus ensemble vous avez signifié l’identité commune à tous l’IDENTITE Á LA VIE.
    Que cette nuit de Noël si symbolique réunisse tous les ÊTRES de Bonne volonté pour accomplir la Construction des Divines Proportions, l’Amour, la Fraternité; la Tolérance.
    Madame Bergon, et Madame Roques, Religieuses « JUSTES PARMI LES NATIONS » les 71 enfants traqués et les 12 adultes cachés, nous vous devons la vie.
    SERVIR sans se servir ni asservir. Vous nous l’avez inculqué.
    Priez pour nous du haut des cieux, comme nos prières montent vers vous.
    -Qu’il en soit fait sur la terre comme au ciel-
    Votre obligée : Margot Thieux, rescapée de la Shoah sage-femme expert (er) Chevalier de la Légion D’Honneur -Sociétaire des Gens de Lettres de France, écrivain…
  2. « TANT QU’İL Y AURA DES ÉTOİLES…»
  3. Samedi 8 mai 2010 & Dimanche 9 mai 2010 à Châteaudun « Espace Malraux »…
  4. A la mémoire des enfants Juifs déportés à Auschwitz ayant transité dans les camps de Pithiviers et de Beaune La Rolande…Les collégiens de l’Aumônerie Dunoise ont interprété d’une façon magistrale et émouvante ces scènes vraies, authentiques d’après les archives, et preuves scripturales qui nous sont parvenues, ainsi que de témoignages vécus dont celui de mes souvenirs D’ENFANT CACHÉ.
  5. Après avoir sous l’égide de Corinne VIVIER fait un pèlerinage au Mémorial de la Shoah à Paris, puis au Camp d’internement de Pithiviers, avec les lectures, exposés l’aide de nombreuses personnes concernées et intéressées par leur projet ont mis en œuvre leur art , leurs talents, pour élaborer, structurer, partager cette présentation théâtrale.
  6. Les Jeunes avaient ce PLUS du Devoir de transmission.
    On ne peut que rendre Hommage à cette page d’histoire en laquelle en authentiques acteurs les Jeunes ont fait vivre avec Force, l’investissement de leur interprétation.
  7. Il en résulte pour tous un exemple qui dans la période que nous vivons fait appel à la Sagesse et à l’Amour. Comment remercier celles et ceux qui avec l’intelligence du cœur leurs talents leurs spécificités ont permis ce noble témoignage, cette réalisation de souvenirs-vérités.
  8. En ce samedi 8 mai qui est aussi un anniversaire fondamental pour la naissance de l’Europe d’aujourd’hui l’Espace Malraux a résonné de toute la ferveur investie dans cette présentation de « TANT QU’İL Y AURA DES ÉTOİLES « Tant Qu’il y aura des Etoiles Sous la voûte des cieux Il y aura dans la nuit sans voile du bonheur pour les gueux…» Je me souviens avec peur l’avoir chanté avec mon cœur d’enfant où chaque parole était moi. Je me sentais GUEUX, je vivais GUEUX, j’étais GUEUX. J’étais l’Enfant caché qui a pu survivre grâce aux JUSTES PARMI LES NATIONS et à l’Intelligence de mes parents qui se sont séparés de moi pour s’assurer que j’avais peut-être une chance de VIE. C’est cette chance qui me permet de Témoigner au-delà de ce chant presque prophétique, d’où à la fin de la représentation les sanglots enfouis ont éclaté de ce cœur d’enfant que j’étais à l’époque et qui s’est tant souvenu de ce passé si proche.
  9. Merci les Enfants. Au-Revoir les Enfants.
    Samedi 8 mai et 2010 & Dimanche 9 mai 2010 à Châteaudun « Espace Malraux »…
Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 13:15

Merci, merci vraiment de partager si ouvertement et sincèrement vos souvenirs et vos réflexions avec moi. Elles sont merveilleusement  spontanées tout en ayant le recul que peut donner une vie.

Je me plonge dans une lecture plus approfondie de votre mail et vous écrirai aussitôt de nouveau, ne serait-ce que pour vous remercier encore. Et pour moi, cela ne pose aucun problème que vous souhaitiez publier mon email et votre réponse sur votre blog. Au contraire, les témoignages sont si précieux qu'ils méritent bien leur place sur la toile. Merci encore  Perrine Ferrafiat  Finlande.

 

 

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 09:22

1) Vous me demandez si je me suis sentie seule...Jamais. Il y avait le Seigneur.

Je priais et dans mon cœur d'enfant je demandais que mes parents, mon frère soient protégés et dans ma tête silencieusement  je chantais -Mon Ange qui veillez sur moi Le soir avec les enfants quand il faisait beau -Ô Nuit qu'il est profond ton silence.

Le calme montait alors en nous. Bien sûr j'aurai aimé vivre avec mes parents mais cela était interdit, alors j'ai accepté de me sentir Seule, abandonnée, délaissée. Après la guerre ? Ma famille -les Religieuses- m'a terriblement manquée. C'était un déchirement de plus...Ma Famille ? Laquelle ? On m’a raflée mon Enfance.

2) Je n'ai ressenti aucun sentiment d'impuissance ni de culpabilité quant à la mort des "autres". J’ai ressenti une immense Pitié, une si Grande Compassion. C’est vrai j’ai aussi pensé  « pourquoi eux et pas moi » J’ai cherché à comprendre comment de telles « choses » peuvent-elles arriver. Eh bien ELLES ARRİVENT.

J'ai appris la Lâcheté de certains Politiques , la duplicité de certains Elus , j'ai appris la démarche dans l'horreur de certains affidés au gouvernement en place, l’obéissance aveugle et aveuglée aux LOIS. J’ai appris que l’homme peut être un Loup pour l’homme. J’ai appris l’in-humain, les dénonciations, les lettres anonymes signées Un Bon Français.  J’ai appris que l’Homme  n’est pas encore HUMAIN. J’ai appris que l’on ne s’aimait pas les uns les autres.  

J’ai appris La RESISTANCE, la Justice, j’ai appris qu’il me fallait vivre encore plus fort pour donner un SENS à ma vie, pour celles et ceux qui n’ont pas pu. J’étais et suis comme a bien voulu me le dire un professeur à la Recherche de l’ABSOLU.

Il fallait être la 1ère. Il fallait être Responsable de Soi pour savoir être responsable d’autres, il fallait  transmettre afin de protéger celles et ceux les plus fragiles surtout.

-Merci La VIE, Merci SAGE-FEMME de VIE.

J’ai été Portée, transportée et non déportée par mon métier de sage-femme, tant servi aimé. -SERVİR-SANS SE SERVİR-NI ASSERVİR.

J’ai appris à ne pas obéir aveuglément, j’ai compris que chacun à une place dans la société, j’ai appris que j’existais, j’ai appris à apprendre, à enseigner sans dogme. J’ai appris à croire en L'ÊTRE sans jamais en être dupe !

-J’ai appris à Aimer. Je ne suis fière de rien. Je suis contente de tout.   

3) Mes grossesses  En attente de Vie, j’étais déjà sage-femme diplômée d’Etat.

-Le même Etat ! J’étais heureuse de pouvoir être enceinte de pouvoir assumer cette fonction dans la sérénité, comme un cadeau de la Nature. Le plus difficile a été l’acceptation de mon corps lors de la parturition et  l’éducation de mes enfants. L’éducation ? Celle dont j’ai été exclue. L’éducation dont j’ai été spoliée. Pas simple. Une éducation dure ; faire grandir VITE mes enfants afin qu’ils puissent s’en tirer sans parents au cas où.

 Mes enfants ont su il y a peu de temps de leur maman-enfant caché. C'est à eux qu'il faut demander ce qu'ils en pensent ... J'ai déjà des échos.

-Il y avait un non-dit (disent-ils) ils percevaient

4) Vous me demandez si j’avais eu quelqu’un pour partager mon questionnement.

Durant la guerre-Gare à toi si tu parles -On nous prend-On nous pique-On nous brûle-

Heureusement : Les ANGES. D.ieu Merci. Mon Ange qui veillez sur moi.

Questionnement d'après-guerre : J’avais compris la danse macabre, le manque de formation politique des uns et des autres.  Compris l’ignorance, la peur, le racisme, le fanatisme, la xénophobie.

Par la suite avec mon mari nous avons pu partager nos sentiments avec lucidité. Lui aussi –son Papa Résistant chrétien Mort pour la France ramassé par la gestapo. Parler, publier m’ont été possibles qu’à partir du jour de la mort de ma mère. Des rencontres privilégiées m’ont permis de me situer dans la voie de la Tolérance. Bien Compris 

Jean-Marie Cavada ex- Directeur de Radio-France m’a dirigé vers Jean-Pierre Guéno qui a publié PAROLES D’ETOILES dont mon histoire. Très récemment j’ai participé en rencontrant Corine Vivier et les jeunes de l’aumônerie catholique de Châteaudun à l’histoire de leur spectacle intitulé "Tant qu"il y aura des étoiles"...Je connaissais la chanson.  Un DVD est en cours de réalisation.

5) Dépasser ? Transformer ? Quoi ? Qui ? 

Parfois dans l’attitude de certains, au travers de paroles de comportements monte en moi  la sensation de ressemblance aux Nazis. Injustice. Inconséquence. Jalousie.  J’ai dans un service connu celle que je nommais : La chienne de Buchenwald. Ses collègues médecins venaient me dire-« On ne comprend pas son attitude » …

J’ai des réactions  spéciales  lorsque l’on fait ressentir à quelqu’un son infériorité : comme l’İNSULTE faite envers un couple d’Africains par un  conseil déconsidérant. C’était comme moi pendant la guerre. La conseillère ne recommencera pas.   

Autre réaction : Suite aux propos d’un Surveillant de Centre de Détention dévalorisant certains détenus en termes inacceptables.

C’était comme moi pendant la guerre.  J’ai quitté l’association d’aide

-Je ne peux pas porter de vêtements rayés : Les camps

-Je n’aime pas monter en wagon dans le train..Je dis compartiment.

-Il y a toujours des « choses » en relations avec la guerre qui surgissent inattendues, imperceptibles et qui me frappent. C'est toujours un Réveil Brutal d'un Vécu encore présent.

 

6) Comment  le Deuil a-t-il pu se faire ?

  - Il n’y a pas de Résilience, il n'y a pas de Deuil.

 -Juifs-Tsiganes-Francs-Maçons-Communistes-Homosexuels-

Résistants-Justes Parmi Les Nations-

TOUS  Ils sont Vivants. Ô Combien !

 

                                             CONCILIANCE-ALLIANCE-AMOUR

J’y crois.

J'ai Appris.

                "Pardonne mais N'Oublie Pas".  (Margot Thieux)

            Noël 2002 -Extrait d’un courrier que m’envoyait Madame Denise Marie Justine Bergon RELIGIEUSE
               « Juste parmi les Nations »
C’est au soir de cette belle fête de Noël déjà préparée et annoncée par les Prophètes de l’Ancienne Alliance que j’ai tenu à venir vers vous pour vous dire une fois encore que la Bible tient de + en + une grande place dans mon cœur. Et, dans ma prière quotidienne, je pense toujours que mes « Enfants de la guerre » vivront dans un même amour une réponse au Seigneur qui les as choisis pour être le peuple élu, comme Il a choisi aussi notre Église pour être semeuse de Paix entre les hommes, semeuse d’une Charité et d’une Espérance durable pour Celui qui vient aujourd’hui pour nous sauver tous. L’Amour seul sera capable d’établir et de garder les peuples dans l’Unité.

                          -J’y crois-.

De Sainte Jeanne de Lestonnac religieuse qui a fondé l'ordre des "Filles de Marie-Notre-Dame" Ordre d'appartenance des religieuses qui m'ont sauvé

Dans toutes les affaires ni l'esprit qui invente, ni la prudence qui prévoît, ni l'adresse qui conduit, ni les forces qui travaillent, ne peuvent rien avancer si Dieu n'y donne sa Bénédiction

 

 

Repost 0
Margot Thieux - dans Culture
commenter cet article