Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Margot Thieux

  • Margot Thieux
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur.  
 Sociétaire des gens de lettres
 "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga 
 Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus.
Montigny le Gannelon 28220
  • Sage-Femme Expert (er).Chevalier de la Légion d'Honneur. Sociétaire des gens de lettres "Géomancie : La Terre Vous Parle" -ed: Véga Bienvenue Individuel-Groupe Dimanche inclus. Montigny le Gannelon 28220

GEOMANCIE ONOMANTIQUE

 

Géomancie : "La Terre Vous Parle"

 

 

 

La Géomancie décrypte les aspects les plus complexes de nos interrogations.

 

Cette pratique est d'une exceptionnelle puissance.

 

Elle est aussi un étonnant outil de développement personnel.

 

La démarche est simple, précise, d'application immédiate.

 

Opérer les choix les meilleurs, c'est ce qui est proposé par Seize Figures Divinatoires.

 

Découvrir,  Assembler,  Décoder  les  Messages,

La  Réponse  est  Là  en  sa  Réalité  Surprenante.

Recherche

Pages

14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 04:09

Andréa :  avenir professionnel ?...1ère partie

"GÉOMANCÍE LA TERRE VOUS PARLE" ed: Véga-Trédaniel

Mères Premières (p: 61)                   Mères Secondes (p: 180)

                                

Pf.                          

Mq.  Pi.                      

                                                                                            

                          Juge                                                                           

                                                          Js. JUGE SUPRÊME 

 

 Mères Secondes    = démarches vers les Chefs d'États                                                                     Tranquillité-Joie                                                                Échanges internationaux de Recherches Médicales

                                         

             "GÉOMANCÍE  LA TERRE VOUS PARLE" ed: VégaTrédaniel

 

JS. XVIème Figure (p:66)

Vp. Voie du Point : Oui elle passe   (p: 141)

Mq. Maison de la Question en M10 : CONJONCTÍON  (p: 137)

Pi.  Point de l'intention en M12 : PRÍSON    (p: 141)

Pf. Part de Fortune en M6 : TRÍSTESSE  (p: 140)

Mères Secondes = démarches vers les Chefs d'États (p: 180)

 

Les Recherches :  Vp. Mq. Pi. Pf. donnent déjà des réponses-                   Lieu-Nom-Place-Passations etc. en tenir compte éclaire toute analyse

Vp. Du JUGE M15 aux Mères passe ici plus par le passé : (témoin M13)

Mq. Conjonction en M10 donne déjà la place future d'Andréa = forces de concentration, d'action retardée

Pi. Prison en M12 contraintes-attente-idéologie et regardez bien Prison est ici en M9 qui se redouble en M12...Nous voici avec une personne qui est guidée, accompagnée de vie spirituelle dans ses activités jusqu'au bout.

Pf. Tristesse en M6 déception au travail...mais aussi tristesse de l'âme. Ici en M6 regardez bien -maison de compagnie M7Blanc -Spécialiste-Soins mais aussi M5 Garçon dont les projets ne sont pas aboutis. Il n'est donc pas surprenant de Voir que la Part de Fortune est ici celle de l'infortune.

Un thème Géomantique : véritables -Romances, Chants et Champs de Géomance- musiques aux clés diverses sol-fa-ut, aux tons mineurs majeurs, bécard-dièse-bémol, forte, dolce, trilles, arpèges, rythmes, peintures et tableaux où se mêlent formes, couleurs, intrications, courbes, dimensions, vie(s). etc.etc.

HARMONÍE-TRANSPOSÍTÍON-TRANSCRÍPTÍON 

               "GÉOMANCÍE  LA TERRE VOUS PARLE" ed: Véga-Trédaniel  

              ÉMANATÍON-CRÉATÍON-FORMATÍON-ACTÍON  p. 196-197

  Dans cette conception et à ce titre on peut parler de SACRÉ p. 196

Le  Déterminisme  &  le  libre-arbitre sont  les  définitions  dans  les textes  qui   nous  ont   été   transmis  avec   pour   les   exigences spirituelles  de  notre  temps, la  nécessité  de  révéler, sinon  de  voiler  à  nouveau  ce  qui   correspond   à   la   DÍVULGATÍON   des fondements   se  rapportant   aux   bases   de   la  raison   qui  ont présidé  à  ce  qui  est  nommé L'ART GÉOMANTÍQUE.                          

Chacun est apte à lire, étudier, pratiquer la Géomancie.                    

Bibliographie : du passé, du présent                                                   

Transmissibilité géomantique du passé du présent                        

Ça s'apprend. Ça se vit. Ça se partage. Ça s'échange. Ça s'aime.                                

Pour me joindre : Blog- Courriel- Téléphone-Maison-Ailleurs.                                              En Groupe- En individuel

2ème partie en cours...

Repost 0
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 08:20

3ème partie et fin. Odin  L'ŒUVRE SAUVE.  Equilibre financier à trouver

TRÍPLÍCÍTÉ

 

Dynamismes M1      M5       M9  

Odin ne se laisse pas abattre, il lutte...son Âme est attristée

Fins                M2      M6     M10 

Odin avec pertes, ne perd en rien le sens de L'ŒUVRE il est tourmenté

 

Concours       M3        M7     M11 

Oui quelques proches, peu avec certains, difficultés avec la Justice

 

Obstacles      M4         M8        M12  

Patrimoine sauvegardé -lutter; en terminer non sans mécontentement

 

MAÍSONS  CARDÍNALES

M1    M4   M7   M10 

Regardez bien...Comme c'est encourageant...

M1 Garçon + M4 Grande Fortune = JOÍE pour L'ŒUVRE SAUVE

M7 Route + M10 Rouge =GARÇON il faudra lutter avec M7                    


   JOÍE + GARÇON   GRANDE  FORTUNE

                                               RÉUSSÍTE

MAÍSONS  DÉRÍVÉES 

"GÉOMANCÍE LA TERRE VOUS PARLE" p. 173 à 175 ed: Véga-Trédaniel

Seules sont concernées les XII Maisons Fondamentales.

Que penser d'M7? partir d'M7 comme si c'était M1 jusqu'à M12

M7- collaborateur, associé aux statistiques il finira par partir en revendiquant ses apports professionnels dans le suivi de projets, des travaux auxquels il aura participé. Odin maintiendra ses conditions de départ d'M7 en lui laissant  l'honneur de sa contribution et une entente cordiale, un accord pacifié. Mansuétude.  

Que penser d'M11? partir d'M11 comme si c'était M1 jusqu'à M12

M11-Juristes-Banquiers ils laisserons tomber en constatant le travail  exemplaire prodigieux, pratiqué par Odin, sa loyauté, le partage, ils garderont un sentiment d'amertume, la passation d'M2 en M12 le prouve = terminaison d'une affaire au profit du questionnant c. à d. d'Odin, avec aussi -pour cela- quelqu'un de lésé.

        "GÉOMANCÍE LA TERRE VOUS PARLE" p. 153 ed: Véga-Trédaniel

         L'ULTÍME CONSULTATÍON DE PRÉCÍSÍON                          

" GÉOMANCÍE LA TERRE VOUS PARLE " p.169 ed: Véga-Trédaniel

Faire l'Addition Géomantique de M11 + M15 -et non l'inverse- : ce n'est pas le JUGE qui doit demander l'avis d'M11 : il l'a déjà -en partie- mais c'est bien M11 qui a des comptes à rendre à M15 -fait nouveau- il se voit alors  intégré par et dans le jugement du JUGE ! A titre personnel !

         Queue du Dragon  M11    +    M15  Route 

                                                                                         

                                                                                      TRÍSTESSE

 

 TRÍSTESSE : dans le devenir nettement plus lointain d'Odin.

Confronté à régler pour le moment des problèmes  financiers, une restructuration de l'ensemble des activités, une étude nouvelle de planification des ressources humaines.

Ultérieurement  il  s'agira  de  mettre  en  Œuvre  une  continuité  quant aux  établissements, exploitations  de  L'ŒUVRE SAUVE  et  dans  ce contexte  éloigné  qui  demande  des  "Bénis  de  Vie" exemplaires, sincères, on  peut  comprendre le  souci,  l'extrême  importance  du Travail, de la Responsabilité de Transmission  pour ne  pas  se  tromper, ni être trompé... 

d'où

TRÍSTESSE.

 

 

Repost 0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 10:41

Couvent de Massip...mes livres laissés à Figeac me manquent. La Lecture aussi. Sous la table de cuisine bien installée dans une chaise que je renversais  je lisais; bien souvent je pleurais si c'était triste : Hansel et Gretel le livre des avions- Bico, Gédéon fait du ski, Tintin, les livres de la Comtesse de Ségur née Rostopchine un drôle de nom et tant d'autres. J'excelle au JEU des OSSELETS et ses multiples facettes.

 Maman est venue avec tante Emma me rendre visite ce sera l'unique fois pendant près de 2 ans à Massip. J'en profite pour  obtenir d'être dans la classe des grandes, la classe des petites c'est trop facile. Madame Bergon et Madame Roques sont d'accord elles disent que si ça n'allait pas je pourrais redescendre chez les petites...   

Il y a une cousine  lointaine au couvent : je n'ai pas le droit de dire que nous sommes "famille". On l'appelle Hélène Muller...au lieu de ...

Massip, c'est absolument inouï combien j'y suis malheureuse.

Nous sommes en permanence une cinquantaine d'enfants je crois être la SEULE pas comme les autres...

Il y a quelques départs et des "nouvelles" qui arrivent...                           J'interroge l'une d'elles :

-Tu es Baptisée Oui...

-Tu as fait ta Première Communion ? Oui

-Ta Communion Solennelle ? Oui

-Tu es dans les Ordres ? = Oui

En classe je lui fait passer un bout de papier : tu es J. ? Oui...moi aussi.       Dorénavant je ne poserai plus ce genre de question.

Pour moi Madame Bergon à tous les droits. Si elle parle je suis fichue. J'ai peur qu'elle ne me dénonce aux Allemands si je ne suis pas sage. Alors je fais semblant. Du moins j'essaie.

Le prêtre l'Abbé Kirsch ...je vais me présenter au confessionnal ...

-Non tu n'as pas besoin de te confesser toi -tu es juive

-Ah non je suis baptisée. Je suis catholique

-As-tu bien tout dit ? N'es-tu pas allée dans le verger ?

-Oui j'ai pris des pêches...mais elles étaient vertes

- Alors tu as été bien punie...  -Oui j'ai eu très mal au ventre...

-Récite Trois Pater et 10 Ave. Et ne recommence pas.

C'est à Massip que je fais ma Première Communion. Un grand Bonheur.

Je rencontre mon Papa une seule fois pendant ces presque 2 ans. Mme Bergon m'a dit -Marguerite un Monsieur veut vous voir. Je le vois au travers d'une grille j'ai couru dehors appeler Mme Bergon en lui disant -C'est mon Papa, c'est mon Papa laissez-moi aller dans le parloir. Après quelques hésitations elle l'a permis. Je dois l'appeler Monsieur.

Je m'assieds sur ses genoux, je l'embrasse, je retrouve son odeur. Il m'a apporté une jolie pelote de laine blanche,  laissé un peu de bon manger : beurre, ce que je prends pour du foie gras, du sucre. J'ai tout donné aux autres et Hélène s'en est aperçue. Elle me dit -j'aime bien que tu donnes mais pas tout. Et moi je pense que donner c'est normal,  c'est faire un sacrifice pour Jésus qui a tant souffert.

A Massip une fille de ma classe feuillette mon livre de catéchisme elle me demande qui est  Marguerite Cerf -J'ai 8 ans, j'arrive à répondre effrayée   -c'est une petite fille qui s'appelait comme ça qui me l'a donné- Marguerite Cordier est écrit de l'autre côté.

Massip me réservera bien d'autres frayeurs dont celle de la venue d'une nouvelle maîtresse de Figeac avec la peur qu'elle ne me reconnaisse avec mon nom d'avant...Je me cache dans les cabinets et quand je n'entends plus le bruit des galoches je sors et tombe nez à nez avec une religieuse novice, à qui je bafouille : guerre-juif-catholique...tout de suite chez Mme Bergon...Elle m'accompagne et avant de sortir Mme Bergon lui dit : Ma Sœur  je n'ai pas à vous dicter votre conduite cette enfant nous a été confiée allez, priez et réfléchissez...j'ai eu très peur je me suis dit -si elle réfléchit elle va me dénoncer. Chez Mme Bergon où je m'étais réfugiée la nouvelle maîtresse arrive et dit qu'elle m'appellerai toujours Marguerite Cordier. Je l'ai embrassée tant et plus...(Plus tard, bien après la guerre j'ai su qu'elle aussi se cachait à Massip pour les mêmes raisons !)

A Massip je découvre la JUSTICE...Sous le préau je jouais aux osselets quand une petite fille prend mes osselets elle ne veut plus me les rendre. J'ai mordu son bras. Elle pleure et justement Mme Bergon passe, je ne peux pas mentir la trace de mes dents se voit : je me suis dit -elle va me dénoncer aux allemands. Elle demande "qu'est-ce que tu as fait à Marguerite pour qu'elle te morde ? "JUSTICE  la peur s'en est allée. Merci.

De Massip à Figeac j'ai droit à quelques permissions de sorties, je peux y rencontrer ma mère...Un jour elle tient à me raccompagner en train Figeac -Capdenac... Mme Bergon m'y attend dit-elle. Ce jour là à peine assises  deux allemands s'installent dans notre compartiment. Je me liquéfie. Nous arrivons et à la descente du train "elle" se met à leur parler en allemand leur indiquant quel quai ils doivent prendre pour se rendre -nach Toulouse. Mme Bergon m'attend elle "sent" mon immense peur, mes tremblements  elle m'entoure de sa cape, m'emportant hors de la gare dans ce que j'appelle la calèche tirée par un cheval qu'elle dirige.

Les rares permissions de sorties me font très peur, j'ai toujours peur que quelqu'un me reconnaisse d'avant, me dénonce...Le passage sous un petit pont m'effrayait intensément je me demandais si au bout un allemand y  était  ...Peur...Tout le temps...

Encore un souvenir de Massip...Les Allemands entourent le couvent. Nous avons ordre d'être très sages. Je n'ai pas mis ce matin un mouchoir dans ma poche. Je grimpe au dortoir et ouf... mouchoir. Je sais qu'une petite fille bien élevée doit toujours en avoir un dans la poche de son tablier. Si les Allemands me prennent ils verront que je suis une petite fille bien élevée.

Je regarde par la fenêtre un allemand lève son fusil vers moi et je plonge sous la fenêtre, avance toute baissée le long du mur rejoignant les autres sans que personne ne puisse me voir ni punir.  Cette nuit nous devons "dormir" avec nos souliers pour courir vite si besoin. Je délasse largement mes chaussures les pose par terre au côté du lit étant incapable de me mettre avec au lit avec me disant c'est largement ouvert je ferai vite. Bien plus tard je saurai la stratégie de Mme Bergon...confiant une petite à une grande et devant filer à toute vitesse dans la nature au cas où.

La présence de ces Allemands de la Division das REICH je le saurai bien bien plus tard recherchaient l'un des leurs...un polonais engagé enfui... Ceux-là mêmes qui quelques jours auparavant avaient effectué la Grande Terrible Rafle de Mai 1944 à Figeac, qui passèrent par Oradour sur Glane avant de rejoindre la "Normandie" lutter contre le débarquement.

Chère Gisèle venue "aussi" à Massip avec ton histoire...Plus de maman ...Un Papa qui voyage tu as 12 ans et tu fais pipi au lit...les draps restent pendus sur le bas du lit pour sécher et quand tu n'as -pas fait- je me réjouis de ne pas voir les draps pendus. Nous nous sommes rencontrées en France après un article que j'ai écrit paru dans Marie-Claire 1986/1987 tu l'as lu en Amérique et nos souvenirs se sont mêlés. Ton père t'avait dit : n'oublie jamais ce nom Madame Bergon...tu t'es allongée hurlant par terre.

Le Couvent de Massip fermera et je vais chez une famille Mr et Mme POULET à Issepts jusqu'à la fin de la guerre toujours en étant Marguerite Cordier avec interdiction d'aller à l'école. Ma mère est cachée au Couvent de Fons avec grand-mère et cousine Lisette. C'est à 4 km. d'Issepts et par les champs, les accourcis je dois l'appeler Madame si je la vois. La Directrice de l'Ecole amie de la famille Poulet m'apporte des livres...Tous les "Heidi" !! tous ceux de la comtesse de Ségur et surtout ceux de la MYTHOLOGIE le monde du dessous et du dessus-Un monde d'exemples.  

A Issepts j'apprends à respecter les "simples"...C'est comme ça que l'on appelle ce jeune garçon avec un goitre énorme assis devant la petite ferme de Mr et Mme Poulet et je pense qu' il nous préviendra si des allemands viennent. C'est comme ça qu' il nous protège.

J'ai appris que je tremblais comme une feuille lorsque les allemands sont passés autour du village...madame Poulet venait de dire -ô regardez comme elle tremble, elle tremble comme une feuille. J'ai regardé un arbre pour savoir comment tremblaient les feuilles...

J'ai aimé le petit pain que Mme Poulet faisait pour moi au milieu des autres réservés à toute la famille.

J'ai aimé aller aux ramassages des champignons...

J'ai aimé les "moissons" j'apportais les morceaux de pain aux gars qui participaient à la moisson...

J'ai aimé la naissance d'un tout petit mignon frisé agneau, tout mouillé...

J'ai aimé broder F.F. I. pour des brassards

J'ai aimé le panier tout frais que Mme Poulet faisait et apportait à son mari dans les champs, le tout bien entouré d'un torchon tout blanc et du vin.

J'ai regardé incrédule "mémé" elle n'a pas de culotte, faire pipi dans sa main et me soigner là où la guêpe m'avait piquée...ça faisait drôle dans le champ quand  nous allions cueillir des "Reine Claude", parce que moi je cherchais la "Reine" Claude,  je ne la voyais pas. Mémé m'a expliqué...

J'ai rencontré des enfants de "l'ASSISTANCE" j'ai partagé mon goûter en mettant sur leur pain sec "ma" confiture et la dame a dit en me voyant faire -elle a bon cœur ...En dehors de moi il y a d'autres malheureux. Mais ces deux petites filles ignoraient l'enfant que j'étais.

Retour à Figeac...ma mère a fait venir des prisonniers allemands que la prison  "prête" pour des travaux divers et lors de déménagements. Elle leur dit "wir sind jude"... Je dois raccompagner l'un d'eux qu'elle a gardé plus tard que les autres...Elle lui a donné une miche de pain qu'il a mis dans son pantalon...J'ai tellement peur...Je marche bien en avant de lui pour m'enfuir rapidement s'il me veut du mal. Nous rencontrons un autre allemand qui dit  "fais bien attention ils fouillent chacun d'entre nous"...       L'allemand est ma 2ème langue maternelle...A la prison j'attends que mon allemand  passe devant les fouilleurs français, ouf ! "ils" n'ont rien vu de la miche, alors je m'en vais. Pas vu pas pris. J'ai le cœur heureux et content.

Chère Margot, voici un témoignage bien poignant !

Il révèle combien cette période fut sombre pour notre humanité, mais il dévoile aussi, combien dans cette nuit tragique de notre histoire, subsistaient, ici et là, quelques lumières, malgré la malignité des hommes à faire le mal dans ce qu'il a de plus radical. Des êtres qui font honneur à l'humanité ont su manifester, au péril de leur vie et sans attendre aucune récompense, la lumière des valeurs humaines et des idéaux chrétiens. Des enfants furent sauvés, prolongeant la vie et la force de l'Espérance. Un témoignage qu'il est bon de lire ou d'écouter, afin de conserver une vigilance de la conscience, face un possible retour de "la bête immonde" (Bertold Brecht). Merci chère Margot pour la force de ce témoignage !

Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 03:51

VERDICT ? L'argent va-t-il rentrer ? PROCEDURE en COURS

MERES PREMIERES                            MERES SECONDES

                                        

                                        

  Mq. Pf.  Pi.                      

                                                                                                  

                            JUGE                                                                       

Js.JUGE SUPRÊME

 

Vp. Voie du point ne passe pas.                                                               La procédure ne se terminera pas lors de la prochaine session        Vp. part de la tête du Juge Vp. s'arrête aux Filles. Parité bloquée

LE VERDICT  Réexaminé-  Réunions  de  personnages  influents Discussions en vue d'une réalisation d'importance.

Mq.  Maison de la question   Tête  du  Dragon  en  M10 = Verdict juridique favorable- Reconnaissance dans sa fonction-Récompense-

Pi.  Point de l'intention Tête du Dragon en M12 = Bon Courrier

Pf.  Part de fortune Acquisition en M11 = Profit dans les affaires-

JUGE : Petite Fortune vient de Queue du Dragon + Blanc      Réparation de préjudice-Sérénité-Triomphe-Les ennemis sont démasqués-Gain-Profit par Verdict- Justice- Lois- Etat-      

Js.  JUGE SUPRÊME

Js. Petite Fortune de Petite Fortune M15 + M1 Peuple Réussite soudaine-Projets d'intérêt public-Accord
 

L'ULTIME CONSULTATION =de Pf. M11 + M15 Juge              Faire face aux difficultés- GAIN après ennuis et revendications

 

2ème partie en cours : point par point ...                                                                                 Mères 1ères & Secondes-Claire-Passations-Maisons dérivées etc.

 

Repost 0
21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 09:29

 MÈRES SECONDES* : Margot Thieux  *Obtention p: 180-181"                          "GÉOMANCİE LA TERRE VOUS PARLE" : ed: Véga-Trédaniel

Les Mères Secondes affinent le thème et permettent de préciser si besoin notre interprétation.

                           

                           

                               

                                           

                                          

  "Géomancie La Terre Vous Parle" p. 163-164      

Les TRİPLİCİTÉS des Mères Secondes       

Dynamismes :  Sérieux qui en définitive = manquent de sérieux   

  Fins :   mécontentement 

  Concours   :  bavardages  

 Obstacles : après promesses... indéniablement = Obstacles

 

TÉMOİNS  sont deux CARCER = paroles mensongères                        

 JUGE = Populus de Carcer-Prison x 2  Affaires obscures-                                   Secrets-  Situation bloquée. 

On se bat pour réussir. Les pourparlers :  FILLE  se heurtent à un combat ROUGE ce qui fait que les explications, les conditions liées au sujet de la question ne peuvent aboutir. Réussite ? partielle... 

ULTİME CONSULTATİON : Avec les figures du thème initial (1ère partie)

 "Géomancie La Terre Vous Parle" ed: Véga-Trédaniel p:169

M11 + M15 = Rien n'est acquis. Distorsions .               Le projet est mal orienté- Revoir les conditions-Réalisme s.v.p.

 

MAİSONS DÉRİVÉES elles vont permettre de distinguer...

 "Géomancie La Terre Vous Parle" ed: Véga-Trédaniel p: 173

Où cela bloque

Qui bloque ...

Pourquoi...

I) Le propriétaire de la maison à vendre ? Oui M7 devient M1       -partir de M7 du thème initial jusqu'à obtenir M12.                                   -Ainsi M7 devient comme si c'était M1 poursuivre jusqu'à M12

  M1      M2      M3      M4      M5     M6      M7      M8     M9      M10    M11  

 M12

Cette personne acceptait de "vendre" de bonne grâce, son habitation aux intéressés de la clinique en projet. Ses proches lui déconseillent de partir en insistant sur la valeur de son bien et sur le fait qu'il s'y sente bien... En vendant, ses projets se trouvent circonscrits ailleurs et pour son devenir cela ne lui convient plus. Il souhaite ne pas donner suite au projet d'achat des futurs acquéreurs. Une désolation est liée à ce que son idéal de vie semble lui échapper et le déchoir. Partir  pour aller où  ? Il refuse à présent toute négociation tant avec le notaire que les acheteurs. Il se rebelle.   

II) Crédits- Prêts financiers-Banques-Notaires-Juristes ....Oui M11  devient M1 -partir de M11 du thème initial jusqu'à obtenir M12.  

 M1       M2       M3     M4      M5     M6      M7     M8     M9     M10     M11 

 M12

Défection  des  banquiers  devenus  très  circonspects  prêts, crédits suspendus  en  attendant  de  nouvelles  dispositions  professionnelles  des futurs acquéreurs de clinique, l'orientation  choisie  et  malgré  leurs bonnes  volontés, leurs  attaches : la réalité est houleuse...

III) Voici le thème dérivé de la fille de l'acheteur...Oui M5 devient M1      -partir de M5 du thème initial jusqu'à obtenir M12.

Regardez bien -Cette  jeune  femme  pense  aux  sommes  d'argent  mises en  jeu et  ce  qu'elle  pourrait  en  faire  par  rapport  à  son  père dont  les  projets de clinique animalière sont mis en balance. Elle ne doit rien en attendre. Délaissement.                                                  Renouveau-Créativité sont sa voie. 

Conclusions quant au projet de clinique animalière

1-Dans l'immédiat : La situation s'éclaircit- Une Opportunité à suivre s'offre demandant une remise en question parfois nouveau départ. Voir le JUGE du thème 1er CARCER de Route + Conjonction          

 

2-Plus lointain

VOIR L'ULTIME CONSULTATION M11 + M15 (non l'inverse)

-Ultime Consultation =Populus de 2 + Carcer      Situation bloquée. Affaires obscures-Secrets-On tait le projet.           Le  projet doit être revu, corrigé, réétudié totalement.                

 

3-Plus tardivement

La Réponse positive pour la réalisation du projet se fera quand  un remaniement, une autre direction, un autre lieu seront établis.         Les activités seront bien vues, le projet bien structuré bon.          Nouvelle période engagée. Chance-Réussite. 

Auteur Margot Thieux "Géomancie La Terre Vous Parle" ed: Véga-Trédaniel

Repost 0
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 12:30

"La FORÊT des LIVRES"  est en DEUIL,

       les Arbres pleurent...nous aussi...

Margot Thieux Chevalier de l'Ordre National                        de  la Légion d'Honneur

Vous pouvez imaginer la Tristesse l'Émotion et le Grand Respect à la Mémoire de CELUI qui vient de nous quitter- Nous Sommes en larmes.

          Gémissons-Gémissons-Gémissons

                                              MAIS  ESPÉRONS

              Ce N'est Qu'un AU-REVOIR

                     "  GONZAGUE SAINT-BRIS

                        l’a invitée à participer à la

             manifestation qu’il organise en Touraine

 

Montigny-le-Gannelon

Publié le 25/08/2012 L’Echo REPUBLICAIN  

Gonzague Saint-Bris l’a invitée à

participer à la manifestation

qu’il organise en Touraine

" Margot  Thieux participera  demain, à  la 17ème Forêt des livres            organisée par Gonzague Saint-Bris. © Vellard Elise

 

Margot Thieux, qui habite Montigny-le-Gannelon, est la seule Eurélienne à participer, demain, à la Forêt des livres, le grand rendez-vous de Touraine.

« C'est un très grand honneur pour moi de participer à cette dix-septième édition », s'est réjouie jeudi, Margot Thieux dans sa demeure de Montigny-le-Gannelon.

 

L'auteur de "Géomancie : la terre vous parle" , édité chez Véga, aura sa table à quelques pas d'auteurs aussi illustres que Didier Van Cauwelaert, Daniel Filipacchi, Lorant Deutsch ou encore Florian Zeller.

 

C'est toute une interprétation et un symbolisme. Je fais le thème des personnes qui viennent me voir et j'apporte des réponses à leurs questionnements. »

Gonzague Saint-Bris, le créateur de cette manifestation qui draine pas moins de 60.000 visiteurs chaque année, a appris à connaître Margot Thieux en la voyant exercer cet art divinatoire africain dans une maison de la presse en Touraine.

Curieux, il l'a invitée à participer à la Forêt des livres.

Sociétaire des gens de lettres  et  Chevalier de la légion d'Honneur, Margot Thieux exerce cet art divinatoire en toute discrétion, sans rien divulguer des personnes qui choisissent qu'on leur prédise leur avenir. Sans nul doute, aura-t-elle plaisir à élaborer un thème à ceux qui viendront lui rendre visite.

150 écrivains présents

Première sage-femme de PMI à domicile en France, première aussi à être nommé expert auprès de la cour d'appel et à être élue au conseil municipal de Montigny-le-Gannelon, Margot Thieux est "tombée" toute petite dans la géomancie.

....Une pratique différente de la voyance. « C'est toute une interprétation et un symbolisme. Je fais le thème des personnes qui viennent me voir et j'apporte des réponses à leurs questionnements. »

Pas moins de 150 écrivains seront présents demain à la Forêt des livres pour dédicacer leurs ouvrages. Les amoureux des livres pourront assister à de nombreuses tables rondes, des colloques, des lectures, des conférences et des pièces de théâtre.

Cette journée littéraire se terminera avec la représentation du spectacle de Francis Perrin, seul en scène. "                       

é-Pratique Pour en savoir plus sur la Géomancie

vous pouvez consulter le blog  de Margot Thieux :
http:\\margot.thieux.over-blog.com

Élise Vellard

L'auteur : Margot Thieux Chevalier de la Légion d'Honneur "GEOMANCIE LA TERRE VOUS PARLE" ed: Véga-Trédaniel 

     

       

Géomancie Une Part de Bonheur...28 Août 2012

  Bonjour Margot et Guy 

Félicitations pour le succès que tu rencontres avec ton ouvrage " GEOMANCIE LA TERRE VOUS PARLE" et l'invitation de Gonzague Saint -Bris est quelque chose de valorisant.

 J'ai étudié ton livre et je me suis remis à la géomancie, certaines choses m'échappent, comme par exemple la voie du point, ou encore l'ordre des maisons, mais je dois dire que j'en étais resté à Dom Néroman, ça fait 22 ans que tu m'as initié à la géomancie.

Merci d'avoir mentionné le tirage flash dont je suis un adepte, et sans oublier la scène du Christ et les 16 personnages.

J'étudie beaucoup, je me suis procuré l'œuvre de Louis Boutard auprès de la Grande Bibliothèque de Paris, c'est un véritable trésor, ainsi que Gnomologie d'Enel.

  Je vous embrasse tous deux, Mimi et Nathanaël se joignent à moi Jean-Michel

Réponse :  Ce sera un bonheur de vous revoir, c'en est déjà un avec l'étude portée à "Géomancie La Terre Vous Parle"  mon ouvrage,  mais  aussi  des  quêtes auxquelles  ton attention t'incline. Une partie du Bonheur est offerte dans l'équilibre des forces en présences sans les excès qui sont malheureusement le fait des extrémismes. A bientôt. Margot

Repost 0
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 15:29

La Guerre, où est la Guerre ? J'ai l'impression que c'est spécialement contre les juifs...Des petites filles disent avoir leur père prisonnier. Leurs mamans envoient des colis...ce mot m'impressionne, on met de bonnes choses dedans, du manger qui ne se gâte pas, chaussettes, pull-over tricotés mains, des cigarettes, plein de bonnes affaires. Prisonnier c'est bien, au moins on reste vivant, c'est ce que je pense. Et puis le curé bénit ces paquets, il bénit aussi les animaux lors de la fête de Saint Antoine de Padoue. Quand je mets un sou, sa tête de statue salue en un Merci.

Je ne vois pas la Guerre. Je ne vois pas de soldats armés, je n'entends pas de bruits de balles. Où est la guerre ? Nous n'avons pas d'images de la guerre, ni de ce mot le "front". Quelquefois j'entends "Alliés, Axe" et comme "Résistance, Maquis" à voix basse, chuchotés, et quelque peu mystérieux. Je voyais que cela faisait plaisir à Maman. En de très rares occasions et par des conversations fortuites on apprenait que certaines personnes écoutaient la B.B.C. c'était défendu et des voix inconnues dire  

         ICI LONDRES LES FRANÇAIS PARLENT AUX FRANÇAIS

Il était aussi question d'un général de Gaulle, ça faisait penser aux gaulois dont nous apprenions en être les descendants. Ceux qui écoutaient ces émissions radiophoniques -j'entendais le mot "brouillées"- devaient se cacher et risquaient d'être "mouchardés". Je les trouvais très courageux, tout en ignorant ce qu'ils pouvaient bien apprendre. A l'Institution Jeanne d'Arc apprenons  "quand on marche 2 par 2 le diable est au milieu !" Je fais bien attention de ne pas marcher 2 par 2. Nous pouvons jouer à la "STATUE" -mon Dieu comme c'est joli. Aux gendarmes et aux voleurs. Je ne sais pas lequel je préfère !  Jongler avec 2 ou 3 balles pour les plus habiles et puis l'infatigable Marelle qu'aujourd'hui je sais être une préfiguration Géomantique inspirée du Plan Directeur.

Lors de la photographie annuelle de ma classe je me mets à l'un des bouts de banc pour mieux m'échapper, courir vite si besoin. Faire de Bonnes Actions : nous recevons chaque semaine une feuille avec des petits carrés damiers et  à chaque fois que nous pensons avoir fait une bonne action nous pouvons cocher une case. En 2 jours j'avais tout coché. Je pouvais faire moins attention les autres jours de la semaine.    

En cours de catéchisme l'Archiprêtre explique que Dieu est en trois personnes. "Le Père le Fils et le Saint-Esprit" Je n'arrive pas à comprendre comment une telle chose est possible. Un mystère ? Je lui demande une explication : la réponse charcutière -"Dans un jambon il y a bien le gras, le maigre et l'os".

Toute sa vie j'ai essayé de faire "parler" Maman de cette époque. Elle me disait de laisser ces affaires en paix, ainsi en allemand : "Och lass doch die sachen in ruhe". Elle n'a jamais voulu aborder ce sujet. Elle a du avoir peur pour nous ! Ça ne se voyait pas, je ne m'en suis jamais aperçue. Quel courage a-t-elle du avoir ! Je suis passée à côté d'Elle et réciproquement. Je regrette notre incompréhension. 

La Dame qui dit la Vérité...maman a été voir une dame qui dit la "vérité", elle me le raconte : -Oh Madame vous perdez beaucoup d'argent...gentils enfants...fils voyage plus tard. Hitler ne gagnera pas la guerre...Vous aurez de grandes satisfactions avec votre fille...- Je me sens très concernée et fière pour quand je serai grande. -Si Hitler ne gagnera pas la guerre, alors je n'ai plus besoin d'avoir peur ?- Il faut attendre qu'il la perde ! Pour l'instant : attention à toi, à tout, et à tous, ne parle pas, ne dis rien. on risque d'être tués-. Elle a peur pour elle, je le pense. Voilà. 

Comment la Haine vient aux enfants ? Avec ses formes perverses, on trouve partout des techniciens du MAL.  Responsables- Coupables. Une des formes de la démonologie se trouve "Là" en succession des Procès de l'Inquisition qui ont empoisonné la Vie Sociale. Le monde entier est encore concerné par ces extrémismes qui appartiennent héla au mental de tant de personnes. L'intolérance génère la haine, les guerres, les crimes. Soyons vigilants, refusons cette instruction perverse cet enseignement effroyable.

Toute Religion a pour vocation d'unir, de relier les êtres les uns avec les autres. La haine est en opposition avec le Destinée de l'Être en quête d'Harmonie : sur la terre comme au ciel.                          

Permission...J'ai tout le temps peur...Il ne faut pas être dénoncés..Il y a des "collaborateurs" ils racontent tout aux Allemands : les juifs, le maquis... et il y a "La Milice" pire encore, très dangereuse ils peuvent nous arrêter, nous conduire en prison, nous torturer....Ce jour là, sur la route que j'emprunte je les vois, ils sont deux, on les reconnait. habillés en noir avec quelque chose en cuir qui traverse le haut de leur uniforme, de grandes bottes noires, un béret noir sur la tête et le fusil sur l'épaule. Ils arrêtent les hommes. Je dois passer près d'eux pour aller à la maison. Je ne dois pas, et je ne peux pas m'échapper. Ne cours pas Marguerite marche droit. Cartable enserré dans mes doigts que je mets les uns sur les autres enchevêtrés bien tassés, on dirait que j'ai deux doigts, ça fait comme une pince. Je connais le nom de chacun, j'en suis fière. Recommence, répète,  recommence...Pouce-Index-Majeur-Annulaire-Auriculaire. Un homme que la milice voit, traverse la côte où je m'engage, il s'approche de moi, et dit voyant mes doigts mêlés  les uns sur les autres serrant mon cartable :" tu as des rhumatisses ?" Mon Dieu comme il est bête ! -Monsieur on dit RHUMATISMES-  Et pourtant je n'ai le droit de parler à personne et de ne rien ramasser. Il se penche vers moi, prend et porte mon cartable met son bras autour de mes épaules comme un gentil papa qui vient chercher son enfant et me laisse en plan dés qu'il est hors de vue de la milice. J'ai compris beaucoup plus tard, je l'ai sauvé ce jour là, en tout cas à ce moment- S'il avait su de qui il portait le cartable !

 1942...dernier Noël  avant de fuir, quitter Figeac pour le Couvent Ecole à Massip près de Capdenac-Gare. Mes initiales M.C. Margot Cerf sont conservées.Tu t'appelles Marguerite Cordier. Répète ne te trompe pas... Ma mère m'abandonne. Elle va "garder" sa maman à elle Oma grand-mère au couvent de Fons, avec ma cousine Lisette. Papa ? pas là.                     

Janvier1943 j'ai 7ans 1/2 l'âge de raison disent les religieuses avant ce départ de Figeac qui se fait "en silence"...Faux-papiers. Ne parle pas, ne dis jamais qui sont tes parents, ton frère, ta famille. Pas un mot sinon on nous prend.

Massip : deux religieuses de la communauté s'occupent particulièrement de nous. Le premier jour deux "maîtresses" me lavent debout dans une cuvette. -Oh comme elle a la peau blanche !- "J'ai pris un bain avant de venir" Ensemble elles s'écrient UN BAIN !-UN BAIN !  Aujourd'hui encore j'entends le ton de leurs voix, un cri, de ce que cela pouvait représenter.   

Nous sommes beaucoup, des "petites", des "grandes" viennent aussi quelques petits garçons, ils habitent à part. Un dortoir immense Glacial. Petite toilette le matin, grande toilette 1 fois par semaine. Je ne connais personne sauf Mme Bergon Mère Supérieure qui est dans le secret et Mme Roques Sœur Marguerite son aide fidèle. Elles sont venues me chercher à Figeac. Pas de nouvelles de ma famille. D'ailleurs je dois faire comme si je n'en ai plus. J'en ai déjà l'habitude. Je les hais.

Début Février1943 j'ai une permission pour me rendre à Figeac  ma mère s'y rend parfois. A pieds ça fait -avec les raccourcis- 5 kilomètres, je sais comment il faut marcher : des pas réguliers c'est ce que mon frère m'a appris. Je peux rester quelques jours en permission, je revois mon frère   

Il va y avoir un Conseil de Famille. J'aime bien ce mot. Ça fait comme un Grand Conseil des Rois.

Je suis vraiment étrange parce que je regarde avec intensité mon oncle, pour connaître sa décision. Va -t-il le faire ? Piquer-Brûler-Tuer les Juifs.   Va-t-il y aller ? Ces mots Piquer-Brûler-Tuer, je les connais très bien, bien appris à la maison. Se taire, pas  dire, pas  parler  sinon "on" nous  prend : Piquer-Brûler-Tuer. Le Conseil de Famille a pris sa décision, le verdict est  -Si les Allemands doivent nous prendre, nous suicidons d'abord les enfants et puis nous après. Je suis extrêmement soulagée, mourir par eux plutôt que par les Allemands ! Depuis que je sais qu'ils peuvent faire "ça" je suis nettement plus calme. J'ai moins peur. Mourir par leurs mains plutôt que par celles de Allemands c'est mieux. Au moins "eux" ne me feront pas souffrir. Je suis rassurée...au moins sur le moment. Je me demande avec quoi ils vont le faire, et quand. Maître Zackaïus  m'appelle "Pâquerette". bien plus tard lui et sa femme avec l'assentiment de Maman m'emmènent à mon premier bal. Ils souhaitent que je rencontre leur neveu Ralph dont les parents ont été déportés. Ma longue robe blanche est faite sur mesure. Je préfère danser avec Gaston son ami.

En accès libre sur internet, le site du Mémorial de la Shoah propose un ensemble de documents relatifs aux victimes juives. C’est ainsi que nous découvrons le sort de Rolande Cerf, née à Crépy-en-Valois le 20 janvier 1905. Fille de Paul Lehmann (marchand de bestiaux) et de Fanny Hirsch, Rolande Lehmann se marie à Crépy-en-Valois avec Simon Cerf, commerçant, le 12 juillet 1929. Nous perdons ensuite sa trace jusqu’en 1943. En effet, et sans que l’on connaisse la date, Rolande Cerf-Lehmann s’est engagée dans la résistance comme agent de liaison. Elle est arrêtée à Marseille le 22 janvier 1943. Questionnée et torturée par la Gestapo, elle est déportée à Sobibor en Pologne par le convoi n°52 au départ de Drancy, le 23 mars 1943. Ce convoi comprenait 994 juifs dont 66 enfants. Il n’y eut aucun survivant. Après la guerre, Rolande Cerf-Lehmann reçut à titre posthume diverses distinctions et décorations: la Légion d’Honneur, la Croix de guerre 1939-1945, un Certificat de service rendu britannique signé du maréchal Montgomery et le titre de Lieutenant des Forces Françaises Combattantes de l’Intérieur. Tous ces titres ont été transmis récemment au maire de Sanary-sur-Mer (Var) par la fille de Rolande Cerf-Lehmann, habitante de cette commune. Ce maire a envoyé un courrier à M. Bruno Fortier avec lesdits documents. Dans ce courrier, le  maire de Sanary-sur-Mer propose d’inscrire sur notre monument aux morts, le nom de Rolande Cerf-Lehmann. Au total, ce sont bien, avec Marcel Vernet, René Carpentier, Achille-Norbert Lenoble, Maurice Vachet et Rolande Lehmann, cinq personnes à rajouter sur le monument aux morts de Crépy-en-Valois.
Eric Dancoisne, président de la SHAV.
Remerciements au service de l’état-civil de la mairie.
Sources: état-civil de la mairie de Crépy-en-Valois, Légifrance, Mémorial de la Shoah. ANACR-Oise « Ils ont fait le sacrifice de leur vie… », 2002 ; Histoires du Valois 2015 ; Eric Dancoisne, Jean Vassal (1870-1953), député maire de Crépy-en-Valois, Société d’Histoire de Compiègne, 2008.
Repost 0
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 19:22

Les Enfants cachés...Le jour 18-XII-1942 jour de mon baptême catholique, Marraine, Madame Gabrielle Angelergues m'offre un chapelet tout en nacre. Au cours d'un déménagement j'ai perdu ce joli chapelet. Marraine et moi signons chacune sur un très gros livre, mon acte de baptême. Aujourd'hui quand je regarde ma signature je vois que j'ai écrit "Mar" et attaché beaucoup plus loin "guerite". Guérite ? Désarticulée. J'ai 7 ans 1/2  C'est donc à cet instant précis que j'ai éprouvé cette haine inouïe, contre les juifs. Jusque là j'étais comme eux, il fallait faire avec. C'est fini. A présent ce n'est plus pareil ! D'un seul coup il y a une libération incroyable- Pas moi, plus moi. Je suis catholique. Eux sont juifs. Je les hais et même pense à les dénoncer aux Allemands en étant si gentille avec eux qu'ils me prendraient sur leurs genoux et qu'ils m'embrasseraient. Maintenant je ne risque plus rien. J'ai la sensation instantanée du Pouvoir, en même temps je sais qu'il ne faut pas avoir de mauvaises pensées ..alors...

                                 " Petit Jésus  protégez ma famille ! "                            Je dois retourner à Jeanne d'Arc-Tu n'embrasses pas ta Maman NON                                 C'est avec joie que je quitte ma mère.

Plus de Juif...alors pourquoi quand même ? ...un arrière goût de pas fini.   Quelques jours avant mon baptême Mère Marguerite devant ma mère a dit "Si les allemands doivent prendre Marguerite ils devront d'abord marcher sur mon corps".  Elle n'était pas grande alors j'ai eu encore très peur.        J'ai su bien après la guerre que Mère Marguerite avait demandé aux petites filles de ma classe de m'entourer, et de ne pas me laisser prendre au cas où les Allemands viendraient me saisir. Une de ces fillettes à l'âge adulte a raconté cette histoire, la transmettant à ses propres enfants tant elle avait été impressionnée. 

Les Religieuses de l'époque se sont-elles rendu compte à quel point l'enseignement inculqué pouvait sur nos jeunes esprits avoir une telle influence ? "Pardonnez-leur car ils ne savent ce qu'ils font" mais ceux qui "faisaient" ces  livres  de catéchisme ne pouvaient  pas  l'ignorer.                                 Ils induisaient la haine de l'autre. Comme d'autres aujourd'hui.

Violence induite, insidieuse, semée...

Récoltée ?.

Cette  semence  d'intolérance  induite, introduite- par   des  fomentateurs responsables, fomenteurs  habiles  au  service  des  pouvoirs - imprègne  les  enfants qui  en  restent hélas souvent marqués.

Toutes les propagandes racistes, xénophobes, marquent aussi bon nombre d'adultes. Elles sont le creuset du Terrorisme.                                                                      L'Athanor des guerres.

Chacun est concerné par ce crime de sang à l'encontre d'une                                                        Paix Universelle.

Des mélanges d'assertions, l'utilisation de contre-vérités flagrantes, réductrices, c'est à dire expliquer correctement tel ou tels cas de témoignages pouvant être abusés par une apparence trompeuse, puis étendre le raisonnement à un ou d'autres cas infiniment plus difficiles à établir. Induire un leurre phénoménologique dans un but qui nous échappe ? Dossier inexact, documents disparus etc. incertitudes ?

Créer l'authenticité d'actes multiples -dont on ne peut établir la quasi-certitude par des mobiles de déconsidération artificiellement induits, panachés de propos ambigus ou moqueurs, avec recommandations pour d'éventuelles directives.

Le "Festival d'Absurdités" en désinformation utilise alternativement d'habiles et maladroites insinuations. On dément "officiellement" qu'il y ait des vérités internes dans les modèles de pensées différents des s'assurer modèles admis; il faut s'assurer d'une prophylaxie mentale de ceux que l'on veut toucher. aujourd'hui les "médias"...pour nous -à l'époque dont je parle- d'enfants, mais aussi d'adultes qui croyaient à ces "révélations" assorties de détails grotesques ou invraisemblables.

C'est avoir une haute idée de soi-même et bien vouloir s'investir dans une mission.

L'utilisation de différenciation des aspects physiques tel que la couleur de la peau, le bridage des yeux la couleur des cheveux et leurs aspects lissses ou crépus ont couverts ces différences par le mot RACE.

Fort de ce constat pour justifier une xénophobie latente certains auteurs : Chamberlain, Gobineau, et surtout le théoricien-nazi Rosenberg ont voulu justifier génétiquement une échelle de supériorité et d'infériorité sur ces questions de couleurs, d'aspects, voir de pensées...Rosenberg a tenté de découvrir des lois biologiques dont la fausseté et l'erreur sont désormais scientifiquement démontrées par le test A.D.N. et les travaux de Bryan SYKES qui démontrent que l'ensemble d l'humanité comporte en tout 7 groupes d'ADN mitochondrial dérivant tous d'un ADN unique d'où sa publication  intitulée " LES 7 FILLES d'EVE" ed: Albin Michel mai 2001.

Ainsi la pureté de la race prônée par le national socialisme allemand et une théorie scientifiquement fausse ont voulu justifier non seulement un conflit international mais l'esclavage forcé et la liquidation de millions de personnes soi-disant inférieures à ce que l'on nomme l'HUMAIN.

Chère Margot, voici un témoignage bien poignant !l révèle combien cette période fut sombre pour notre humanité, mais il dévoile aussi, combien dans cette nuit tragique de notre histoire, subsistaient, ici et là, quelques lumières, malgré la malignité des hommes à faire le mal dans ce qu'il a de plus radical. Des êtres qui font honneur à l'humanité ont su manifester, au péril de leur vie et sans attendre aucune récompense, la lumière des valeurs humaines et des idéaux chrétiens. Des enfants furent sauvés, prolongeant la vie et la force de l'Espérance. Un témoignage qu'il est bon de lire ou d'écouter, afin de conserver une vigilance de la conscience, face un possible retour de "la bête immonde" (Berthold Bretch).

Merci chère Margot pour la force de ce témoignage ! Pierre

3ème partie en cours

Repost 0
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 09:44

Après Gratens et l'école communale, ce sera Figeac où je suis en classe enfantine à l'institution Jeanne d'Arc. Chaque matin nous avons une leçon, une histoire de  "religion".  Sœur Saint-Jean du Sauveur raconte le Gentil Petit Jésus aidant son papa charpentier, obéissant à ses parents la Vierge Marie, Saint Joseph. Je suis transportée dans cette famille au pays de l'Amour. Je veux être comme eux. Les prières, la messe, tout m'enchante, je sais que je suis proche de Jésus. J'apprends avec terreur que les "juifs" ont tué le Bon petit Jésus. Mes parents, mon frère sont juifs, moi aussi j'en suis horrifiée. Comment faire pour être comme Jésus ? Comment faire pour être aussi parfaite que Sainte Blandine ? Comment faire pour ne pas être juif dont on nous dit tant de mal ? Marguerite. Depuis Gratens mon prénom est devenu Marguerite. Margot -on me l'a dit- n'est pas un prénom catholique, ce n'est pas chrétien. J'aime faire le signe de la croix, j'aime toutes les prières. Plusieurs  fois par jour. A entendre ces histoires de Saintes, de Saints, mon cœur d'enfant en est tout illuminé. Je veux être pareille : faire le Bien, être martyre pour vivre  de cette manière . Plaire à Dieu, être comme Jésus. C'est entré, inscrit, sculpté en moi. Dans cette classe enfantine il y a des petites filles et quelques rares petits garçons. C'est la seule classe comme ça, toutes les autres sont  réservées aux filles. Un petit garçon -on l'appelle le petit "gitan" parce qu'il est Gitan -lève le doigt, se met debout, et très agité prononce : " Je veux moure, je veux moure " Pourquoi ? demande Sœur Saint-Jean du Sauveur.  "Pour être plus près de Jésus". Il aime Jésus plus fort que moi. Je sens la morsure de la jalousie, car moi je veux vivre, je n'ai pas son courage. Comment faire pour être comme lui ? Comment faire pour être plus près de Jésus ? Sœur Saint-Jean du Sauveur répond, et j'en suis toute réconfortée  -tu sais il faut vivre longtemps pour aimer beaucoup- Qu'es-tu devenu petit frère ? Jésus 

Très rapidement je quitte la classe enfantine monte en cours préparatoire car je sais lire et écrire. Sœur Saint-Jean du Sauveur s'en est aperçue. Bien plus tard j'ai retrouvé cette religieuse de la Sainte Famille, en retraite à Nogent-le-Rotrou dans une  maison acquise me dit-elle grâce au legs d'un généreux donateur -On l'appelle Sœur Réjane. Elle aussi a changé de nom.  Nous évoquons quelques souvenirs dont celui du18-XII-1942 où  baptisée catholique elles m'ont fêtées dans leur communauté. Ce qu'elle ignore c'est que juste après mon baptême procédé par l'archiprêtre Lacroix et pour marraine Mme Gabrielle Angelergues, ma mère étant présente j'ai refusé de l'embrasser...Elle était Juive plus moi. Je me suis mise à la haïr. En me voyant certaines maîtresses ont dit "c'est un ange" mais je n'ai pas senti les ailes dans mon dos. Retour au dortoir. L'histoire des faux-papiers ...j'avais pensé -s'ils sont faux ça va se voir-. PEUR. Un an plus tard ce seront les miens avec cette identité nouvelle, complétée par un nouveau nom de famille. Marguerite Cordier obligée d'être davantage encore, de plus en plus cachée, ce sera au couvent de l' école de Massip  après  le  tragique  destin  de  ceux  qui  ne sont plus, qui ne pourront jamais raconter 

                          "ils étaient trois petits enfants"


Ils sont venus chez vous, à la maison à Capdenac Aveyron en cette belle  saison des moissons. Juillet-Août 1941 -Pas besoin de glaner "ils" peuvent récolter. Raflés : Paulette 11 ans-Yvette  8 ans- Robert 4 ans sans oublier Papa Maman...et votre petite valise. C'est au camp de Rivesaltes qu'oncle Alfred venu vous apporter quelques affaires pour la famille qu'un des gardiens lui dit "regardez la locomotive fume, le train démarre, ils sont dedans. En masse vous aviez pris places dans un wagon ordinairement réservé à "chevaux en long: = 8-  hommes : = 40-" sans que jamais nous puissions nous revoir...Votre voyage via Drancy : "destination inconnue". Vous aurez la force de jeter de votre wagon un mot griffonné à la hâte qui ramassé par un cheminot parviendra à la famille...

Sommes encore en bonne santé-ignorons notre destination-Priez pour nous.-Raymond-Margaret.  

Famille Perlstein de Dorsden Allemagne glanée en France    

    Ils étaient trois petits enfants qui s'en allaient mourir au camp

Vos noms figurent sur le  Mur des Noms

« Nos blessures intimes, ce Mur des Noms les garde

dans le secret de sa pierre et les livre à ceux qui le

longent », a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration

le 25 janvier 2005 Simone Veil, qui fut elle-même

déportée à Auschwitz

 

                                

 

29-07-2017 Ma chère Cousine Margot,

J'ai lu très attentivement tout ce que tu as écrit …

Je te remercie tellement de t'occuper de notre histoire ainsi. Je suis en ce moment très mélancolique après la mort de Simone Veil et les cérémonies discours et commémorations qui ont suivi et ça me fait du bien de lire tout ce que tu m'envoies..

Je vous embrasse très fort. Jaqueline

 

2ème partie en cours                                  

Repost 0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 09:14

 " Ils" ne m'ont pas raflée ce jour là-. Les "JUSTES" veillaient-         

HOMMAGE  AUX JUSTES PARMI LES NATIONS    

HOMMAGE AUX RELIGIEUSES du COUVENT de MASSIP-              

Mesdames les Sœurs Denise BERGON et Marguerite ROQUES  

                                                         A  

         Celles et ceux pour qui...          

"Ce que vous faites à l'un de ces petits c'est à MOI que vous le faites"

      

  HOMMAGE A TOUS QUELQUE SOIT

LEURS LIENS

"Ce que nous avons fait

C'EST TOUT NATUREL"

 

Aux

JUSTES

André- BACCARY, son épouse Clémence,

leur fille Yvonne Guillaume Baccary

de

Montigny le Gannelon

 

Paul Gauthié

de

Cambes-Figeac

 

Pierre Marie

de

 Nancy

 

A TOUS

et

LES NOMBREUX ANONYMES

MERCI

Margot THIEUX Chevalier de la Légion d'Honneur

Hommage à EUX qui m'ont permis de recevoir "aussi" ce courrier du regretté  Professeur Maurice Tubiana 

 Professeur Maurice TUBIANA                                                                    Vice-Président de l'Académie Nationale de Médecine                              Membre de l'Académie des Sciences                                                         Président du Centre Antoine Béclère                                                                    CENTRE ANTOINE BECLERE                                                                              Faculté de Médecine                                                                           45, rue des Saints-Pères Pères                                                                                    75006 PARIS                           

                                                                          Madame Margot Thieux                                                                           37 rue du val de Loir                                                                           28220 Montigny le Gannelon

                                  

                                                                                                Paris, le 4 Septembre 2001

          Chère Madame,

 

  A mon retour à Paris, j'ai trouvé votre lettre et je veux immédiatement vous adresser toutes mes félicitations les plus chaleureuses et vous dire que vous avez bien mérité cette décoration.        

 

Il  y  avait  jointe à  votre  lettre, la lettre  de  la Grande Chancellerie  vous demandant de désigner un membre de l'ordre susceptible de vous recevoir dans  l'ordre. Est-ce parce  que  vous  souhaitez  que  ce  soit  moi  qui vous la remette, si tel était le cas c'est bien volontiers que j'accepterai                  (je suis Grande Croix de l'Ordre).              

 

Avec encore toutes mes félicitations et bravo.

 

                                                                                        Professeur Maurice Tubiana

  

Repost 0